Trois pardons pour cette fin de vacances Enregistrer au format PDF

Lundi 2 septembre 2019
0 vote

Les pardons de saint Adrien en Pleumeur-Gautier, de saint Maudez de Kermouster en Lézardrieux et de Notre-Dame de Kélomad en Plouguiel ont clôturé cette fin de vacances.

Le pardon de saint Adrien, 18 août 2019

Ce dimanche, en dépit du vent, le pardon de Saint-Adrien a pu se dérouler comme prévu . Il est vrai que la chapelle n’est pas située près de la mer !

Au cours de la messe, célébrée en plein air, près de la chapelle, Suzanne a été baptisée par l’abbé Caous. Puis les fidèles, portant la croix, la bannière et des oriflammes flottant au vent, ont rejoint en procession le calvaire situé à l’entrée du hameau. De retour à la chapelle pour la bénédiction finale, tous ont entonné le cantique « Da feiz hon tadou koz » avant de partager le verre de l’amitié, offert par l’Association de Sauvegarde du Patrimoine qui entretient la chapelle et ses abords. Joëlle Leguen

Photos de Joëlle :
Pardon de saint Adrien

Le pardon de saint Maudez à Kermouster, 25 août 2019

La chapelle de Kermouster, bien fleurie, a accueilli les nombreux fidèles venus assister à la messe du pardon, présidée par le Père Yves et concélébrée par l’abbé Caboco. En suivant la croix, les bannières et oriflammes portés par les enfants présents, l’assistance s’est dirigée en procession jusqu’à la Croix en chantant et priant saint Maudez et la Vierge Marie. Au retour, la bénédiction finale a été donnée à l’entrée de la chapelle. Joëlle Leguen

Les photos de Joëlle :
Kermouster 2019

Notre-Dame de Kelomad, 1er septembre 2019

C’est notre curé, Guillaume Caous, qui célébrait.
Un peu avant le début de la messe, nous avons récité une dizaine de chapelet à Notre-Dame de Kelomad à toutes nos intentions.
Au cours de la messe, Camille et Esteban, nouveaux enfants de Dieu, ont été accueillis dans la communauté paroissiale.
Une belle messe très priante, une homélie qui a remis les pendules à l’heure - l’humilité des invités à la table du Seigneur, et l’amour du prochain qu’on invite « à fonds perdus » - et qui nous a montré que le manuel du savoir-vivre de l’Évangile n’est pas forcément celui des hommes, une procession traditionnelle avec croix, bannières et drapeaux, beaucoup d’enfants, la famille des baptisés était très impliquée, une assemblée beaucoup plus nombreuse que l’an dernier, tout cela a fait de ce pardon un rendez-vous chaleureux de la communauté paroissiale.
Le pot de l’amitié, et le repas qui a suivi, organisé par l’association et la mairie de Plouguiel ont fait de ce pardon une vraie rencontre pour le quartier et la commune. Merci à tous.

Le reportage :
Kelomad 2019