Tous saints comme Dieu est saint 1/12 Enregistrer au format PDF

Jeudi 7 février 2019
0 vote

L’appel à la sainteté dans le monde actuel :
L’exhortation apostolique « Gaudete et exsultate » du pape François

Je vis le Seigneur qui siégeait sur un trône très élevé ; les pans de son manteau remplissaient le Temple. Des séraphins se tenaient au-dessus de lui. Ils avaient chacun six ailes : deux pour se couvrir le visage, deux pour se couvrir les pieds, et deux pour voler Ils se criaient l’un à l’autre : « Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur de l’univers ! Toute la terre est remplie de sa gloire. » (Is 6, 3)

À l’exemple du Dieu saint qui vous a appelés, devenez saints, vous aussi, dans toute votre conduite, puisqu’il est écrit : Vous serez saints, car moi, je suis saint (1P 1, 15).

Les disciples du Christ sont véritablement devenus par le baptême de la foi, fils de Dieu, participants de la nature divine et, par là même, réellement saints. […] Il est donc bien évident pour tous que l’appel à la plénitude de la vie chrétienne et à la perfection de la charité s’adresse à tous ceux qui croient au Christ, quel que soit leur état ou leur forme de vie (Lumen Gentium § 40).

Créés à l’image et à la ressemblance de Dieu, notre vocation est de parvenir à la rencontre avec notre Créateur dans le bonheur éternel du ciel. Devenir saint devrait donc être l’objectif de vie de tout chrétien, car pour entrer en présence de Dieu il nous faut nous-mêmes être saints comme Dieu est saint. Le pape François nous rappelle cette exigence et nous indique les moyens d’y parvenir par l’exhortation apostolique « Gaudete et exsultate » sur l’appel à la sainteté dans le monde actuel.

Comment répondre à cet appel ?

Le document pontifical s’articule en 5 grands chapitres :

L’appel à la sainteté

Les saints sont pour nous un exemple et une assurance sur notre capacité à répondre à l’appel du Seigneur. Chacun de nous reçoit de Dieu une mission spécifique.

Notre sanctification passe par l’accomplissement de cette mission.

Deux ennemis subtils de la sainteté

Le gnosticisme et le pélagianisme sont deux vieilles hérésies toujours présentes sous des formes nouvelles qu’il nous faut repérer car elles stérilisent nos efforts pour suivre Jésus. Comment les éviter ?

À la lumière du Maître

Le programme du bonheur que constituent les Béatitudes nous entraîne à contre-courant des habitudes « mondaines ». Le grand critère de la sainteté est l’accomplissement des œuvres de miséricorde.

Quelques caractéristiques de la sainteté dans le monde actuel

Endurance, patience et douceur, joie et sens de l’humour, audace et ferveur, vivre en Église dans la prière, tels sont les aspects essentiels de la sainteté d’aujourd’hui.

Combat, vigilance et discernement

La sainteté exige un combat spirituel, nourri d’un discernement vigilant.

Ces chapitres feront l’objet d’articles dans les mois qui viennent :

L’appel universel à la sainteté
Le programme de la sainteté : les Béatitudes
Être saint aujourd’hui

À l’aide de cette exhortation, au sein de la petite Église que constitue notre paroisse Saint-Tugdual, nous marcherons à la suite de Jésus sur nos chemins de sainteté. Nous avons la chance de détenir un important « patrimoine céleste ». Nos ancêtres dans la foi nous accompagneront et nous soutiendront « pour la gloire de Dieu et le salut du monde ». Les sacrements de l’Église, qui nous seront ensuite présentés par Jean-François Duyck, sont les canaux de la grâce qui fait de nous des saints.

Jean Flouriot
Paru dans le Mouezh sant Tugdual, janvier 2019.