Partager avec les enfants la messe du dimanche Enregistrer au format PDF

Jeudi 22 octobre 2020 — Dernier ajout vendredi 23 octobre 2020
1 vote

30e dimanche du Temps Ordinaire
25 Octobre 2020
Nous fêtons à Tréguier le pardon de la Petite Saint-Yves.
En conséquence, les petits enfants sont invités à participer à la messe de Pleubian, dimanche à 10h30.

Lecture du livre de l’exode : 22, 20-26
Lecture la lettre de Saint Paul aux Thessaloniciens : 1, 5c-10
Évangile de Jésus Christ selon Saint Matthieu 22, 34-40

Prière à l’Esprit Saint.

Lecture de l’évangile et reprendre pour l’explication la première lecture.

1 Explication historique. Les évangiles font souvent référence aux Pharisiens et aux Sadducéens, car Jésus était souvent en conflit avec eux. Ces 2 groupes religieux formaient la classe dirigeante d’Israël. Les Sadducéens étaient des personnes riches qui occupaient des fonctions élevées et formaient la majorité du Sanhédrin (= Le Conseil Suprême qui a jugé Jésus !) Ils faisaient plus de la politique pour s’accorder les bonnes grâces des Romains. Ils étaient très conservateurs et respectaient, à la lettre, la tradition juive des lois reçues par Moïse, mais ils ne les suivaient pas de trop !
Ils étaient « docteurs de le Loi », comme les Pharisiens. Ils ne croyaient pas en la résurrection des morts.
Les Pharisiens étaient des hommes d’affaires de la classe moyenne, proches du peuple qui les aimaient donc beaucoup et avaient toute leur faveur. Ils étaient minoritaires au Sanhédrin. Ces 2 groupes ne s’aimaient pas de trop, mais pour le procès de Jésus, il se sont alliés contre Lui.

2 Dans cet Évangile, les Pharisiens veulent, de nouveau, piéger Jésus (rappeler le piège de dimanche dernier et éventuellement les autres pièges).
Ils invitent à cette confrontation les Sadducéens, pour avoir plus de poids !
Quelle est cette question ? « Maître, quel est le plus grand commandement ? » Quelle est la réponse de Jésus ? Elle est très claire : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit », pas qu’un peu, mais totalement. Et il ajoute : « le second lui est semblable, tu aimeras ton prochain comme toi-même ». Ce deuxième commandement est aussi important.

3 On pourrait relire, avec des plus grands, les commandements donnés par la Loi de Moïse, de la première lecture. 
Ces commandements sont nombreux……au besoin les compter ! C’est difficile de les suivre, il y en a au moins 5, et cela paraît compliqué de les appliquer dans notre vie : des situations que nous ne connaissons pas.

4 On ne peut aimer vraiment tous nos frères que si nous aimons Dieu.
Pour aimer les autres il faut, aussi, s’aimer soi-même.
C’est pour cela que Jésus ajoute :
« Aime Dieu et aime ton prochain »

Cela veut dire beaucoup de choses aujourd’hui. Donnez des exemples : on peut aller à la messe, être présent par son corps, dans l’église mais rêvasser, avoir l’esprit ailleurs… D’autres choses concrètes.

5 Attention ! Il nous faut faire la distinction entre ce que fait mon frère et ce qu’il est. S’il fait le mal, je combats ce mal qui est en lui, je rejette ce mal mais j’aime mon frère et je lui veux du bien.

S’il n’y a pas d’amour dans notre cœur, toutes nos actions seront nulles aux yeux de Dieu.

Prière universelle

Seigneur, ouvre complètement mon cœur à Toi et à mes frères.

Seigneur, ouvre complètement mon cœur à Toi et à mes frères
Seigneur, ouvre complètement mon cœur à Toi et à mes frères

Pour télécharger et imprimer :

Dimanche 25 octobre -  Word - 276 ko
Dimanche 25 octobre