Partage sur la Parole de Dieu : Mardi saint Enregistrer au format PDF

Mardi 7 avril 2020
0 vote

Les textes de la liturgie de ce Mardi Saint sont comme une invitation à préparer nos cœurs pour entrer dans le grand Triduum pascal 2020. Dans l’Évangile de Jean (chap 13) à la Cène « Jésus fut bouleversé en son esprit » comme devant le tombeau de son ami Lazare ou comme à Gethsémani. Le prophète Isaïe nous appelle à l’attention du cœur : « Écoutez-moi… soyez attentifs ! »

Jésus va entrer dans sa Passion, il va la vivre pour chacun de nous en particulier, comme soulignait le pape François dans son homélie à la chapelle Sainte-Marthe ce mardi matin : « aucun homme, aucune femme n’est le fruit du hasard » ; « J’étais encore dans le sein maternel quand le Seigneur m’a appelé ; j’étais encore dans les entrailles de ma mère quand il a prononcé mon nom… Oui, j’ai de la valeur (du prix) aux yeux du Seigneur, c’est mon Dieu qui est ma force. » (Isaïe 49).

Pour préparer nos cœurs à entrer dans le Triduum nous vous proposons un partage de la Parole de Dieu virtuel.

Lecture du livre du prophète Isaïe (Is 49, 1-6)

« Écoutez-moi, îles lointaines ! Peuples éloignés, soyez attentifs ! J’étais encore dans le sein maternel quand le Seigneur m’a appelé ; j’étais encore dans les entrailles de ma mère quand il a prononcé mon nom…Maintenant le Seigneur parle, lui qui m’a façonné dès le sein de ma mère pour que je sois son serviteur, que je lui ramène Jacob, que je lui rassemble Israël. Oui, j’ai de la valeur (du prix) aux yeux du Seigneur, c’est mon Dieu qui est ma force. »

Psaume (70 (71), 1-2, 3, 5a.6, 15ab.17)

« Seigneur mon Dieu, tu es mon espérance,
Toi, mon soutien dès avant ma naissance,
tu m’as choisi dès le ventre de ma mère ;
tu seras ma louange toujours ! »

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 13, 21-33.36-38)

Louange à toi, Seigneur, Roi d’éternelle gloire !
Salut, ô Christ, notre Roi : obéissant au Père ; comme l’agneau vers l’abattoir, tu te laisses conduire à la croix.
Louange à toi, Seigneur, Roi d’éternelle gloire !

« En ce temps-là, au cours du repas que Jésus prenait avec ses disciples, il fut bouleversé en son esprit, et il rendit ce témoignage : « Amen, amen, je vous le dis : l’un de vous me livrera. » Les disciples se regardaient les uns les autres avec embarras, ne sachant pas de qui Jésus parlait. Il y avait à table, appuyé contre Jésus, l’un de ses disciples, celui que Jésus aimait. Simon-Pierre lui fait signe de demander à Jésus de qui il veut parler. Le disciple se penche donc sur la poitrine de Jésus et lui dit : « Seigneur, qui est-ce ? » Jésus lui répond : « C’est celui à qui je donnerai la bouchée que je vais tremper dans le plat. » Il trempe la bouchée, et la donne à Judas, fils de Simon l’Iscariote. Et, quand Judas eut pris la bouchée, Satan entra en lui. Jésus lui dit alors : « Ce que tu fais, fais-le vite. »

Mais aucun des convives ne comprit pourquoi il lui avait dit cela. Comme Judas tenait la bourse commune, certains pensèrent que Jésus voulait lui dire d’acheter ce qu’il fallait pour la fête, ou de donner quelque chose aux pauvres. Judas prit donc la bouchée, et sortit aussitôt. Or il faisait nuit.

Quand il fut sorti, Jésus déclara : « Maintenant le Fils de l’homme est glorifié, et Dieu est glorifié en lui. Si Dieu est glorifié en lui, Dieu aussi le glorifiera ; et il le glorifiera bientôt. Petits enfants, c’est pour peu de temps encore, que je suis avec vous. Vous me chercherez, ,et, comme je l’ai dit aux Juifs : “Là où je vais, vous ne pouvez pas aller”, je vous le dis maintenant à vous aussi. » Simon-Pierre lui dit : « Seigneur, où vas-tu ? » Jésus lui répondit : « Là où je vais, tu ne peux pas me suivre maintenant ; tu me suivras plus tard. » Pierre lui dit : « Seigneur, pourquoi ne puis-je pas te suivre à présent ? Je donnerai ma vie pour toi ! » Jésus réplique : « Tu donneras ta vie pour moi ? Amen, amen, je te le dis : le coq ne chantera pas avant que tu m’aies renié trois fois. »

Acclamons la Parole de Dieu !

Approfondir

Nous vous proposons, après avoir récité un « Je vous salue Marie » et invoqué l’Esprit Saint, de faire 2 lectures des textes :

1re lecture des textes :

Lecture très lente et articulée du texte à voix haute.
Nous relisons les textes pour eux-mêmes, nous nous redisons les phrases, les mots-clés, et nous nous laissons toucher par une phrase, un mot, une attitude.

Réflexion : Quel passage me touche ? Pourquoi ?

2e lecture des textes :

Lecture à voix haute
Nous relisons les textes et laissant l’Esprit Saint nous toucher par un appel.

Réflexion : Quelle décision, résolution concrète pour ma vie quotidienne m’inspire le texte ?

Je conclus ma prière par un Notre Père.

Si vous le voulez, vous pouvez réagir sur les commentaires du site
OU envoyer vos réponses à l’adresse : infosamedi.stug chez gmail.com