Notre Père Enregistrer au format PDF

Jeudi 2 novembre 2017 — Dernier ajout jeudi 30 novembre 2017
0 vote

Le 3 décembre prochain, la traduction de la 6e demande du Notre Père change.

« Notre Père, ne nous laisse pas entrer en tentation »

Mot de l’évêque 

Notre Père … ! Dieu avec nous. Comme vous le savez, c’est le 1er dimanche de l’Avent, 3 décembre prochain, que la nouvelle traduction du Notre Père entrera en vigueur. Le dossier joint donnera à chaque paroisse les informations utiles pour préparer nos communautés à ce changement, sans l’anticiper mais en nous accordant à la date retenue pour l’ensemble des diocèses de France.

Ce sera, pour les équipes liturgiques et pour les prédicateurs, l’occasion d’une réflexion sur la tentation. Dans le combat spirituel que nous avons à mener, Dieu n’est pas contre nous (« ne nous soumets pas ») mais avec nous et pour nous (« ne nous laisse pas »). Nous en faisons l’expérience dans chaque eucharistie en faisant mémoire de Jésus Christ, mort pour notre salut et ressuscité pour notre vie.

Que nos célébrations et que toute notre vie puissent témoigner toujours plus de la miséricorde de Père. + Denis MOUTEL

Une proposition diocésaine :

Dans quelques jours, le diocèse proposera très largement aux paroisses une « carte-prière » pour faciliter l’appropriation de cette nouvelle traduction par l’ensemble des fidèles. Sur le verso on y trouvera la nouvelle version du « Notre Père » et sur le recto la prière des vocations qui est reprise chaque 1er dimanche du mois au cours de la liturgie dominicale. Cette carte pourra être largement diffusée, soit avant le 1er dimanche de l’Avent, soit ce jour-là.