Notre-Dame du confinement Enregistrer au format PDF

Lundi 16 novembre 2020
2 votes

Installons-nous devant la Vierge, écoutons ce Salve Regina (oui, je sais, tout le monde n’aime pas le latin), chanté par le groupe Canto Católico, musiciens catholiques chiliens, professionnels et amateurs qui, dans le domaine spécifique de leur vocation artistique, lancent leur appel que le Christ a jadis dit à ses disciples :
« Allez dans le monde et prêchez l’évangile à toute la création » (Marc 16:15).
Puis lisons tranquillement la prière proposée.

Le chant

Salve Regina

La prière

Notre Dame du confinement

Ô Marie, le temps est long,
il se transforme peu à peu en une croix lourde à porter.
Ô Marie, ma Mère, restez avec nous, car vous, vous le pouvez.
Et je vous retrouve dans la prière, celle du chapelet, ma force.

Notre Dame du confinement,
puisque vous êtes en Dieu, vous avez ce pouvoir de me rejoindre dans ma solitude.
Comme l’Ange du Seigneur vous a rejointe dans le silence de votre humble maison de Nazareth.
Venez en ma demeure pour me réconforter par votre présence.
Dans le silence de mon cœur, aidez moi à ouvrir mon âme à cette Parole divine qui m’est adressée,
« sois sans crainte… »

Notre Dame du confinement,
Quelle grâce vous avez et, que nous en ce temps nous sommes privés, de pouvoir visiter votre famille.
Je vous envoie, ma Mère, si vous acceptez, par cette charité qui vous est propre, visiter ceux qui me sont chers, et que je ne peux pas aller voir.
Partez sur nos routes désertes, rejoindre chacun dans son isolement.

Notre Dame du confinement,
avec votre chaste époux, vous êtes venue présenter votre enfant au Seigneur.
Venez en aide aux parents pour qu’ils puissent venir faire baptiser leur enfant même s’il leur en coûte de ne pas être tous rassemblés en famille.
Pourquoi remettre à demain la Grâce de l’Esprit, et les priver du don de Dieu.
Vous-même, avec Joseph, n’avez pas tardé à présenter Jésus au Père.

Notre Dame du confinement,
venez dans la misère de notre temps, je vous le demande,
surtout auprès des enfants pour qu’ils recherchent les trésors du Ciel,
et de nos parents chez eux, dans leur chambre en maison de retraite ou à l’hôpital,
vous qui avez tant de compassion, d’amour.
Demeurez auprès de ceux dont la vie s’éteint doucement et qui sont si seuls,
comme vous l’avez été pour Joseph, votre fidèle époux,
et accompagnez-les, vers la Vie du Père éternel.

Notre Dame du confinement,
comme c’est dur par moment de se retrouver dans une telle situation !
Toutes fêtes reportées !
Vous qui étiez aux noces de Cana en Galilée, vous qui avez cette possibilité surnaturelle d’être auprès de chacun,
aidez-moi à avoir confiance en vos paroles comme les serviteurs des noces,
car c’est là que votre Fils pourra transformer mon cœur souffrant et ainsi rayonner de la joie pascale.

Mais avant, ô notre Mère du confinement,
il me faut passer par les douleurs de ma propre passion.
Marie, restez à mes côtés en ces instants,
comme vous l’avez été auprès de votre divin Fils lorsqu’Il a porté sa Croix.
Veillez, priez, regardez-moi, avec sur votre visage votre apaisant sourire,
tendez vos bras vers moi comme vous l’avez fait pour Jésus votre enfant dans les rues de Jérusalem,

Notre Dame du confinement,
Oui, regardez-moi, même si de vos yeux pleins d’amour pour moi
coulent les larmes de mon ingratitude envers notre Sauveur,
et les miennes se joindront aux vôtres de l’avoir tant blessé.
Je sens l’amour immense que vous avez !
Et, doucement la Vie en Dieu reprend la place en mon âme,
cette place dont je n’aurais jamais dû l’en priver.

Ô Notre Dame du confinement,
Vous êtes demeurée fidèle à Jésus, la Parole Vivante,
vous avez cru en lui, et au matin, confinée avec les Apôtres,
la Lumière au cœur de l’enfermement a jailli.
Intercédez pour que je m’ouvre au don du Saint Esprit,
et qu’au cœur de mon cœur j’accueille cette Pentecôte,
et qu’enfin, dès maintenant je vive de la joie d’être ressuscité avec Jésus.

Notre Dame du confinement,
Soyez toujours présente, vous la toute belle, la toute douce.
Que la grâce du Ciel, abreuve notre terre,
et qu’au cœur de ce reniement du monde,
Tous sachent, que Jésus est victorieux de la mort.

Ô Mère…………
Merci
Merci d’avoir dit Oui à Dieu,
car maintenant, mon confinement est tout rayonnant de votre clarté.

AMEN

Ô Notre Dame du confinement,
Vous qui avez été conçue sans péché,
Priez pour nous qui avons recours à vous.

Père Jean-Marc Goupil
Paroisse Catholique Saint Pierre du Pays des Couleurs - 38510 Morestel

Illustration : Vierge. Trésor de la cathédrale de Tréguier