Nos soeurs de Lézardrieux ont renouvelé leurs voeux le 8 décembre dernier Enregistrer au format PDF

Jeudi 14 décembre 2017 — Dernier ajout mardi 19 décembre 2017
0 vote

La messe de l’Immaculée Conception qui avait lieu à l’église paroissiale Saint-Jean-Baptiste de Lézardrieux, le 8 décembre dernier, a été l’occasion pour sept sœurs de la Divine Providence de Créhen de renouveler leurs vœux de profession religieuse. Certaines l’ont fait pour la soixante-cinquième fois…

Le 8 décembre de chaque année, nous célébrons notre Fête patronale de l’Immaculée Conception et nous renouvelons nos Vœux au cours de l’Eucharistie en présence de la communauté chrétienne élargie. Magnifique temps d’action de grâces, de convivialité, de partage.

"Père Saint, je te rends grâce de m’avoir appelée, consacrée et envoyée, en Eglise à la suite de Jésus Serviteur, dans la Congrégation de la Divine Providence de Créhen, pour servir ta Gloire et annoncer la Bonne Nouvelle. Pardonne mon manque de foi en ton Amour, de confiance en ta Providence, de zèle pour plaider la cause des pauvres. Reçois mon désir et ma volonté de t’obéir chaque jour davantage, de suivre de plus près le Christ pauvre, de vivre plus fidèlement l’alliance dans le célibat. Vierge Marie, notre Mère, apprends-moi l’humilité et le zèle pour vivre comme toi en servante du Seigneur pour la gloire de Dieu et le salut du monde. Amen".

Photo Xavier Le Flem Au 2e rang, de gauche à droite : Sr Marie-Anne MAGUET, Sr Yvonne LAMOUR, Sr Marie-Thérèse LE MOUELLIC et Sr Odile ARRIBARD - au 1er rang : Sr Emilienne COJEAN, Sr Monique JOURDAN et Sr Marie-Anne JEZEQUEL.

  • Qui sommes-nous ?

Religieuses de la Divine Providence de Créhen, filles du Cœur Immaculée de Marie, nous cheminons avec vous, frères et sœurs du Congo, du Gabon, de Belgique, des Pays-Bas et de France et nous sommes solidaires de vos recherches, de vos souffrances, de vos espoirs et de vos joies !

Notre fondateur est le Père Guy Homery, né à Ploubalay, curé de Créhen en 1818 et c’est en 1822 que notre Congrégation vit ses débuts.

Être Filles de la Divine Providence, c’est avoir part au don de l’Esprit reçu par le Père Homery et les premières sœurs envoyées vers nos frères pour traduire la tendresse du Père dans nos gestes de tous les jours : hier, dans l’enseignement, le monde des malades…

Aujourd’hui, nous continuons de vivre le « cor amator pauperum », cœur passionné pour les pauvres, dans les paroisses, auprès des personnes isolées, malades. Engagées aussi dans des services des paroisses, mouvements, associations…. nous essayons d’être une « présence aimante et agissante  » pour nos frères.

Envoyées pour annoncer l’Évangile et plaider la cause des pauvres, nous le sommes à Lézardrieux depuis 1951. D’abord cours ménager, la maison devient une « maison de retraite » ; plusieurs résidents passeront à la Providence. Depuis 2015, nous sommes communauté religieuse, rattachée à la Maison Mère de Créhen. Le site de Créhen est un lieu d’accueil pour les groupes de jeunes, adultes qui désirent prendre un temps de réflexion, de détente, de prière, de retraite. Cette maison accueille aussi des familles pour un temps de repos.

En 2018, deux sœurs de la Communauté de Lézardrieux fêteront leurs 65 ans de vie religieuse. La grande fête pour plusieurs d’entre nous a d’abord lieu à la Maison-Mère à Créhen et chaque année, nous fêtons nos jubilaires ici, à Lézardrieux, le jour de la Saint-Jean-Baptiste, jour du Pardon….

Sœur Odile Arribard, supérieure.

Pour plus de renseignements : https://www.divineprovidence-crehen.org/