Mois de Marie : J8 Enregistrer au format PDF

Jeudi 7 mai 2020 — Dernier ajout vendredi 8 mai 2020
0 vote

Méditation des mystères douloureux

Vous trouverez ici le lien vers une méditation proposée par Mgr Rey, évêque de Fréjus et Toulon.

Méditation

Une prière

Aujourd’hui, 8 mai, nous fêtons Notre-Dame de l’Espérance.

Prière pour l’Eglise à Marie, Mère de l’espérance

Marie, Mère de l’Espérance, l’Eglise traverse un temps de divisions et d’épreuves. Par votre Cœur Immaculé, aidez-nous à accepter et à porter notre croix en communion avec votre Fils et illuminez les ténèbres de nos vies pour y voir briller l’espérance.

Marie, Mère du Christ, vous étiez au pied de la Croix, aux côté du disciple bien-aimé. Vous êtes celle qui a toujours cru. Venez raffermir la foi et la vocation des prêtres, religieux et consacrés tentés par le découragement et le doute. Qu’ils soient soutenus, aimés et portés par les fidèles qui les entourent afin qu’ils soient fortifiés dans l’accomplissement de leur belle mission : faire de tous des saints !

Marie, Vierge Immaculée, apprenez-nous à redire chaque jour à votre suite : « Oui Seigneur que votre volonté soit faite. » Alors, nous pourrons goûter pleinement à la joie de l’Amour infini du Père.

Amen.
Monastère des dominicaines d’Estavayer (Suisse)

Le chapelet

Nous pouvons nous joindre au chapelet récité à Lourdes sur KTO ou à la radio sur RCF à 15h30.

Ce vendredi, nous prions avec Marie les mystères douloureux :

  • L’agonie de Jésus à Gethsémani
  • La flagellation
  • Le couronnement d’épines
  • La montée au Calvaire
  • La mort sur la Croix.

Une intention

Prions pour tous les défunts de notre paroisse, en particulier pour tous ceux qui sont morts depuis le début du confinement, pour leur famille et leurs amis.

Un chant

Stabat mater - Vivaldi

Stabat Mater est une séquence composée au XIIIe siècle et attribuée au franciscain italien Jacopone da Todi.

Le texte de la séquence évoque la souffrance de Marie lors de la crucifixion de son fils Jésus-Christ. Marie y est présentée plus comme une femme qui souffre que comme la reine des cieux.

Les premiers mots de Stabat Mater dolorosa peuvent être traduits ainsi : « En douleur, la Mère était là… ».

Ce poème latin médiéval est souvent considéré comme l’expression classique d’une nouvelle forme de piété, plus empathique et émotive, caractéristique de la fin du Moyen Âge. L’affliction en demeure le thème central. Le croyant est plus à même de ressentir sa douleur humaine de mère que celle du fils d’essence divine, mais aussi de nature divine.

L’illustration

Le thème pictural du Stabat mater (une Crucifixion avec la Vierge éplorée) a été repris par de nombreux peintres ; il est élargi avec celui de la Déposition de croix.
Vous en trouverez de nombreuses expressions dans la vidéo du chant proposé.