Mois de Marie : 1er mai : J1 Enregistrer au format PDF

Jeudi 30 avril 2020
5 votes

Voici une proposition pour vivre ce mois de Marie confiné en étant unis spirituellement avec notre paroisse et avec tous nos frères croyants.
Non, la prière n’est jamais virtuelle ! A nous de la faire monter, bien réelle, joyeuse, régulière, vers la Vierge Marie.

Nous vous proposons des rendez-vous, virtuels cette fois-ci, pour ceux qui le peuvent, à 15 h 30 tous les jours pour les chapelets retransmis par KTO ou RCF, pour prier en famille ou seuls dans le secret de notre cœur. La force de notre prière en sera décuplée.

Tous les jours de ce mois de mai, une proposition vous sera faite sur ce site pour vous aider, pour vous faire découvrir d’autres façons de prier Marie.
Pensez à prévenir vos voisins, vos amis qui n’ont pas internet pour qu’ils se joignent à nous.

La lettre du Pape François

Choisir la prière du chapelet comme un jalon essentiel de ce mois de mai, « mois de Marie », telle est la principale recommandation du Saint-Père dans cette lettre rendue publique ce 25 avril.

Chers frères et sœurs,

Le mois de mai est maintenant proche, un mois au cours duquel le peuple de Dieu exprime avec une intensité particulière son amour et sa dévotion à la Vierge Marie. Il est de tradition, durant ce mois, de prier le chapelet à la maison, en famille. Une dimension, la dimension domestique, que les restrictions de la pandémie nous ont « forcés » à valoriser, également du point de vue spirituel.

C’est pourquoi j’ai pensé à proposer à chacun de redécouvrir la beauté de la prière du chapelet chez soi au mois de mai. Vous pouvez le faire ensemble, ou personnellement ; choisissez vous-mêmes, en fonction de la situation, en considérant les deux possibilités. Mais dans chaque cas, il y a un secret pour le faire : la simplicité ; et il est facile de trouver, même sur Internet, de bons modèles de prière à suivre.

Chers frères et sœurs, contempler ensemble le visage du Christ avec le cœur de Marie, notre Mère, nous rendra encore plus unis en tant que famille spirituelle et nous aidera à surmonter cette épreuve. Je prierai pour vous, surtout pour les plus souffrants, et vous, s’il vous plaît, priez pour moi. Je vous remercie et de tout mon cœur je vous bénis.

Rome, Saint Jean de Latran, 25 avril 2020
Fête de saint Marc, évangéliste

Une prière

En ce jour de la fête de saint Joseph, patron des travailleurs, nous pouvons nous tourner vers ce couple béni, cette sainte famille. Quelle heureuse coïncidence qui nous permet d’associer Joseph à notre prière mariale en ce premier jour du mois.

Voici la prière « Après Jésus, je veux aimer Marie et toi Joseph, mon plus cher Protecteur » d’Hans Urs von Balthasar (1905-1988), prêtre catholique, jésuite suisse, du diocèse de Coire considéré comme l’un des grands théologiens chrétiens du XXᵉ siècle et créé cardinal juste deux jours avant sa mort en 1988, par saint Jean-Paul II.

« Je veux t’aimer comme t’aima Marie,
Je veux t’aimer avec l’Enfant Jésus !
Dans ton amour je veux passer ma vie,
Fais que je t’aime au milieu des élus.
A te chérir, j’inviterai les anges ;
Tous les mortels, jusqu’aux plus grands pécheurs
Que tous ensemble exaltent tes louanges,
Que leurs accents répètent tes grandeurs !

[…]

Après Jésus, je veux aimer Marie
Et toi Joseph, mon plus cher Protecteur ;
Ô saint amour, ô charme de ma vie,
Viens t’emparer pour toujours de mon cœur !
Jésus, Marie et Joseph, sur la terre
Feront ma joie, Ils la feront au Ciel :
Là, pour toujours, je Les verrai, j’espère,
Ô l’heureux sort, ô bonheur éternel ! »
Ainsi soit-il.

Cardinal Hans Urs von Balthasar (1905-1988)

Le chapelet

Nous pouvons nous joindre au chapelet récité à Lourdes sur KTO ou à la radio sur RCF à 15h30, particulièrement aujourd’hui pour l’ouverture de ce mois de Marie.

Nous sommes vendredi et nous prions les mystères douloureux, avec Marie au pied de la croix :

  • L’agonie de Notre-Seigneur
  • La flagellation
  • Le couronnement d’épines
  • Le portement de croix
  • La crucifixion.

Intention de prière

En cette fête de saint Joseph, travailleur, prions pour les personnes de notre paroisse confrontées au chômage et aux difficultés économiques.

Un chant

la première en chemin

Vos témoignages

  • 1er mai 2020 16:36

    Merci pour cette belle initiative d’Eglise, Je crois que la Sainte Vierge Marie est heureuse, elle accueille la prière de ses enfants éprouvés et la présente à son Fils qui Lui-même compte sur la Miséricorde de Dieu notre Père. Marie-Clotilde