Le pardon de sainte Marie-Madeleine du 22 juillet Enregistrer au format PDF

Mercredi 24 juillet 2019
0 vote

Nous continuons à demander l’intercession des femmes ! Après Eliboubane, Brigitte, Notre-Dame, voici Marie-Madeleine, l’apôtre des apôtres.

"Tout l’enjeu de l’itinéraire à la suite de Marie-Madeleine devient donc de suivre sa démarche d’abandon total et inconditionnel à l’amour de Dieu. C’est cette confiance qui la rend capable de se livrer à Dieu et de connaître la force de son amour. C’est également pour cette raison qu’elle a le grand privilège d’être la première à rencontrer le Christ ressuscité. Elle n’a plus peur car elle connaît son vrai visage et comprend à sa manière que Dieu est amour". (Aleteïa : voir l’article Marie-Madeleine de Jules Germain)

Le père Avel, le père Pacôme et notre curé Guillaume ont concélébré la messe du pardon et mené la procession.

Voici le reportage de Marie-Madeleine Raoul :
ste marie-madeleine 2019

Et voilà 2 témoignages :

« Ce que j’ai retenu de l’homélie du Père Avel, ce n’est peut-être pas mot pour mot mais c’est ce que j’ai gardé au cœur :
Le Christ ressuscité apparaît au matin de Pâques à Marie Madeleine. Femme dévouée à Jésus elle était restée au pied de La Croix avec Marie et Jean. Marie Madeleine est la première à témoigner auprès des apôtres pour que la joyeuse annonce de la vie nouvelle parvienne aux limites du monde ». R.R.

« Un pardon ne va pas sans le verre de l’amitié. Le partage fait aussi partie de la vie des chrétiens : être heureux d’être ensemble pour la plus grande gloire de Dieu ». M.M.R.

Pour revoir le reportage de l’an dernier :
Ste marie-Madeleine 2018

Illustration de l’article : sainte Marie-Madeleine dans la chapelle du couvent des Augustines