Le chapelet, pas à pas Enregistrer au format PDF

Samedi 26 janvier 2019
1 vote

Le chapelet est l’une des prières les plus pratiquées chez les catholiques.

Recommandé par la Vierge Marie, il est vrai que cette prière est simple à dire en tous lieux et toutes circonstances, mais… j’aimerais savoir ce qui habite le cœur et la tête de ceux qui égrainent des Je vous salue Marie au cours de leurs journées. Personnellement, je récite un chapelet par jour. Longtemps, je me suis aidée en joignant, pour leur salut, les souffrances des hommes qui traversent des épreuves à celles du Christ sur son chemin de croix. Mais, un jour, je me suis rendue compte que je ne faisait pas très attention aux paroles que je récitais. Alors, j’ai cherché à approfondir ce que je répétais un peu machinalement.

Je crois

La prière commence par la récitation du Credo qui nous rappelle ce en quoi nous croyons. Parmi les affirmations de notre foi, il y en a une que nous disons sans nous poser la question de savoir si nous y croyons vraiment, c’est celle de la résurrection des corps. Le père Patrice Gourrier, qui écrit chaque mois dans la revue Prier et qui anime le centre de méditation Alitha Koum, affirme que beaucoup de chrétiens n’y croient pas. Et pourtant, nous le disons à chaque messe dominicale.

Notre Père

Ensuite, nous commençons chaque dizaine en récitant le Notre Père. Cette prière nous a été enseignée par Jésus lui-même. Il dit notre Père et non pas mon Père. Cela est important de le souligner car cela nous rappelle que nous sommes tous du même Père, que le Père de Jésus est le nôtre et que tous les hommes sont nos frères que nous devons aimer. Personnellement, j’ai besoin d’images pour m’aider à prier et je m’imagine, blottie sur les genoux du Père, lui murmurant les désirs qui m’habitent.

Oh oui ! de tout mon cœur, je souhaite que son nom soit sanctifié par tous les hommes et particulièrement par ceux qui me sont chers, qu’il règne sur la terre comme il règne aux cieux, que sa volonté se réalise car je sais qu’il ne veut que du bien à ses enfants puisqu’il a été jusqu’à envoyer son Fils bien-aimé pour nous révéler son amour en sachant que le péché de l’homme allait entraîner sa mort sur la croix. Puis, comme à tout père qui est chargé de veiller sur la croissance de ses enfants, je lui ai fait part de mes demandes : donne-moi ce dont j’ai besoin matériellement et spirituellement pour vivre et réaliser la mission que je dois remplir sur la terre, pardonne-moi comme je pardonne… et là, je suis renvoyée à la façon dont je pardonne à ceux qui m’ont blessée. Cette demande est redoutable pour nous qui traînons de vieilles rancunes, lesquelles empoisonnent nos relations. Cette demande me fait toujours réfléchir et m’entraîne à pardonner si je veux que Dieu pardonne mes fautes. Ne me laisse pas entrer en tentation. Oh oui, Seigneur, alerte-moi quand ma vigilance faiblit et que je suis aveuglée sur moi-même. Fortifie-moi lorsque je dois choisir entre mon désir et le Tien et pour cela délivre-moi du Malin.

Je vais vous confier ce qui m’aide à résister à une tentation : je me dis Janine, veux-tu faire la joie de Dieu ou la joie de Satan ? Et je sais que lorsque je me dis cela, j’ai déjà choisi !

Pour aller plus loin, relire les 6 articles parus sur ce site :

Ouvrir les yeux, regarder Jésus et prier Sa mère
Récitons ensemble le chapelet, c’est plus puissant
Marie, intercédez pour nous pour l’ensemble de l’humanité
Le chapelet… de toute urgence
Marthe ou Marie ?
Il manquait deux grains à mon chapelet