La petite Saint-Yves 2018 : nous y étions nombreux Enregistrer au format PDF

Vendredi 2 novembre 2018 — Dernier ajout samedi 24 novembre 2018
1 vote

Le dimanche 28 octobre dernier a eu lieu la petite Saint-Yves : une belle mémoire de notre saint Yves, à mi-route de la future Saint-Yves du 19 mai 2019, pour rappeller l’anniversaire de la translation des reliques du saint.

Le 29 octobre 1347 en effet, suite à la canonisation du 18 juin précédent, le corps de saint Yves fut exhumé pour permettre la vénération des reliques. C’est lors de ce transfert que le chef de saint Yves fut mis dans un reliquaire à part pour son ostension lors des pardons.

Le chef de saint Yves est donc offert à la vénération des fidèles ce jour là et à l’issue de la messe, le chef de st Yves est porté en procession. Les fidèles font la procession avec un cierge qui prolongera leur supplique une partie de la nuit près du tombeau.

Cette année le petit pardon était présidé par M. l’abbé L’Hermitte, le curé nouvellement nommé de Plouaret, Plestin-les-Grèves et Ploumilliau.

De nombreux trécorrois étaient venus vénérer leur saint.

La psallette a participé par ses chants magnifiques à la prière de l’assemblée.

L’homélie de l’abbé L’Hermitte a fait un parallèle entre les pérégrinations de saint Yves à travers le Trégor et ses prêches où tant de bretons se pressaient et celles de Jésus en Galilée et en Judée où il enseignait la Bonne Nouvelle à une foule nombreuse.

info document -  voir en grand cette image

L’évangile du jour (Marc 10, 46-52) racontait la guérison de l’aveugle Bartimée, qui interpellait Jésus : "Fils de David, prends pitié de moi !" et qui le suppliait : "Rabbouni, que je retrouve la vue !". Jésus lui a simplement répondu : "Va, ta foi t’a sauvé" et désormais, Bartimée suivra Jésus. Puissions-nous être tous des Bartimée…

La procession, à cause de l’exposition « Gisants et lin-seul », de Jean Divry, au cloître de Tréguier qui se poursuivait jusqu’au 4 novembre, a eu lieu dans les ruelles du vieux Tréguier. Par grand vent, les lampions et les cierges s’éteignaient, nous étions dans le noir mais très recueillis.

info document -  voir en grand cette image Au retour dans la cathédrale, après la bénédiction finale, l’abbé Caous nous a dévoilé le nom du pardonneur de la Saint-Yves 2019 : Monseigneur Michel Aupetit, archevêque de Paris. Les paroissiens ont salué cette annonce par un tonnerre d’applaudissements. Gageons qu’il sera bien accueilli en Trégor !

Le thème du pardon 2019 sera « Saint Yves patron des marins ! »

Voir le magnifique reportage de Xavier de Roquefeuil :

La petite Saint-Yves 2018