La paroisse fête l’Assomption Enregistrer au format PDF

Vendredi 16 août 2019
1 vote

Voici un petit mot sur chacune des cérémonies qui ont été célébrées en l’honneur de Marie et de son Assomption à travers toute notre paroisse : du nord au sud, de l’est à l’ouest… Merci à tous les prêtres qui nous ont entraînés vers l’amour de la Vierge, mère de Dieu.

Pardon de Notre-Dame de Goz-Iliz en Pleudaniel : messe anticipée du 14 août

Malgré le temps très incertain, le pardon s’est déroulé comme à l’habitude : messe en plein air, procession, et tantad sur la grève. Il était conduit par le père Cyprien Comte.

Voici l’homélie de Cyprien qu’il a bien voulu nous communiquer :

« La célébration de la fête de l’Assomption, la veille au soir, nous donne d’entendre proclamé un épisode de l’Ancien Testament. David rassemble tout le peuple d’Israël à Jérusalem "pour faire monter l’arche du Seigneur jusqu’à l’emplacement préparé pour elle" (1er livre des Chroniques, chapitre 15). Quelle fête ! Quelle liesse populaire ! Voilà une belle invitation pour nous, peuple chrétien, à approfondir le sens de notre pratique de la fête.

Nous sommes faits pour la fête, pour la fête éternelle, lorsque nous aussi aurons rejoint le Seigneur dans sa gloire, avec tous les saints au premier rang desquels la Vierge Marie montée au ciel avec son âme et son corps. La fête ! Même si nous ne vivons pas toujours dans la facilité, nous faisons tous l’expérience d’un moment de joie avec d’autres, ensemble. David avait rassemblé "tout Israël", en présence du clergé (prêtres et lévites, assistés de divers musiciens…), un peu comme nous le vivons ce soir. D’ailleurs, le roi termine en offrant les sacrifices et en bénissant le peuple au nom du Seigneur. Quant à nous, nous offrons le sacrifice eucharistique où chacun apporte les joies et les peines de sa propre vie, les offrant au Seigneur (cf. Rm 12,1). Dans quelques instants nous partirons en procession vers le bord de la rivière et recevrons la bénédiction du Seigneur, autour d’un grand feu symbolisant notre joie.

"L’emplacement préparé pour l’arche", dans une lecture chrétienne, renvoie au lieu céleste où siège, glorieuse, la bienheureuse Vierge Marie, auprès de son Fils Jésus, ressuscité. Elle est l’Arche de l’alliance nouvelle, elle qui a porté non des tables de pierre, mais le Seigneur Jésus dans son ventre maternel et qui l’a nourri de son lait. Quelle immense grâce lui a été réservée ! C’est le cri d’une femme dont parle l’Évangile de ce soir (selon s. Luc, chapitre 11, verset 27). Cependant, Jésus, sans mépriser cette mission de sa mère, ajoute qu’il est un bonheur plus grand encore. Quel est-il ? C’est le bonheur qui nous est offert à tous, le bonheur dont Marie nous montre la voie, si du moins nous l’acceptons : écouter la Parole de Dieu et la garder. Nous avons aussi à la conserver et la méditer dans notre cœur ; comment, sinon, pourrions-nous la mettre en pratique ?

Vous le comprenez, chers frères et soeurs, la fête de la translation de l’arche est l’occasion d’une grande réjouissance en Israël, aux alentours de l’an 1000 (av. J.-C.). Mais cette joie n’est que la pâle image, l’annonce de celle offerte à Marie, nouvelle Arche d’alliance, que Dieu accueille dans sa gloire, "l’emplacement préparé pour elle"… et pour nous !

Amis pèlerins, marchons sur la voie de Marie, vivons déjà de la joie de Marie. Amen. »

Quelques photos de Séverine Deleplanque :
Goz-Iliz

Pardon de Notre-Dame de Trewoasan en Prat

Le pardon a été célébré par le père Jean-Jacques Pérennès, bien connu de notre paroisse, directeur de l’Ecole Biblique de Jérusalem.

Voici les photos de Bernard et Marie-Laure Quillévéré :
ND de Trewoasan

Pardon de Notre-Dame de Port-Blanc en Penvénan

Le pardon a été célébré par le père Yves. La bénédiction de la mer et des bateaux était au port, suivie par la bénédiction des enfants.

Photos de Cécile Pacault :
ND de Port-Blanc

Pardon de Notre-Dame de Brestan en Pleubian

« Les conditions météorologiques, ce matin du 15 août, rendaient difficiles la célébration de la messe en plein air, près de la chapelle de Notre-Dame de Brestan et encore plus la procession jusqu’à la mer. La fête de l’Assomption a donc eu lieu en l’église de Pleubian, présidée par le Père Jerry, en présence de nombreux fidèles. Ceux qui le souhaitaient ont pu, l’après-midi, venir prier Notre Dame de Brestan ," bonne patronne de Pleubian", dans sa chapelle abondamment fleurie.
Espérons que l’an prochain, les conditions seront plus favorables ! »
Joëlle Le Guen

Photos de Joëlle Le Guen :
Notre-Dame de Brestan

Grand’Messe à la cathédrale : et la déco devient prière

La cathédrale était comble, la messe priante. Le fleurissement était magnifique (Catherine Couvreur). L’autel de la Vierge avait été décoré par les enfants de la retraite. Sous la houlette de Guillaume Caous, notre pasteur, la procession et ses bannières ont sillonné les rues pavoisées de Tréguier.

Photos de Marie-Madeleine Raoul :
Tréguier 15 août