La liturgie dans la paroisse Saint-Tugdual 2018 Enregistrer au format PDF

Vendredi 30 novembre 2018 — Dernier ajout lundi 3 décembre 2018
1 vote

Notre curé, Guillaume Caous, a réuni les équipes liturgiques des quatre anciennes paroisses pour rappeler les pratiques souhaitables afin que notre nouvelle paroisse puisse prier dans l’unité.

Vous trouverez sur ce site plusieurs articles :

La réunion du 13 octobre 2016 avec Marie-Anne Giron avait rappelé les points clés de la liturgie et montré que la liturgie participe à l’unité du Corps du Christ que représente l’Église universelle (la recherche de l’originalité n’y a pas sa place).

La réunion du 16 février 2017 avait rassemblé 40 participants, à la suite de la demande faite à l’abbé Caous par quelques paroissiens. Elle cherchait d’abord à avoir un caractère pratique pour une mise en œuvre plus facile des préparations par les équipes liturgiques et les équipes funérailles, l’objectif étant aussi d’aboutir à une harmonisation des pratiques liturgiques dans ce qui est devenu aujourd’hui la paroisse Saint-Tugdual.

L’abbé Caous est revenu cette fois-ci sur plusieurs points :

La préparation de la messe dominicale par les équipes liturgiques :

Il est essentiel qu’au début de la rencontre de l’équipe liturgique, les membres prennent le temps de lire avec soin et lentement les textes de la messe préparée, de s’en imprégner, de partager dessus afin d’axer les choix des chants qui vont être faits.

Ouverture et entrée :

  • Le mot d’accueil est facultatif, selon le choix des équipes liturgiques.
  • Il n’y a procession d’entrée que s’il y a des enfants de chœur.
  • Le chant d’entrée doit être bien choisi car il donne la tonalité de la célébration en fonction du temps liturgique et des textes du jour.

Les textes de l’ordinaire de la messe sont invariables

Ils disent quelque chose de l’unité de l’Église universelle. Par exemple, certaines mauvaises habitudes doivent être proscrites par exemple le chant « la paix, oui la paix, c’est le don de Jésus… » n’est pas un Agnus valide ; ou encore « Dieu Saint, Dieu Fort, Dieu Immortel » n’est pas un Sanctus valide car il ne reprend pas les paroles qui sont invariables.

Cependant il n’est pas obligatoire de garder le même registre pour tout l’ordinaire, on peut panacher les types de mélodies des ordinaires.

Le Credo :

Il n’existe que 3 formes valides : le symbole des Apôtres, le symbole de Nicée et le Credo baptismal. Les paroles de ces 3 formes sont l’aboutissement de toute la tradition de l’Église et de nombreux conciles, la recherche de l’originalité « pour changer » est donc tout à fait déplacée. Il faut donc proscrire toutes les autres formes qui sont non-liturgiques (par exemple « je crois Seigneur tu es source de vie » ne correspond pas aux paroles du Credo).

Le chant de communion peut intervenir à 2 moments

  • soit pendant la procession de communion, il faut alors choisir un chant processionnal (par exemple « En marchant vers Toi, Seigneur »), on peut alterner parties chantées et parties à l’orgue
  • ou après la communion un chant d’action de grâce. Par exemple le Magnificat a alors tout à fait sa place car « c’est le chant de la Vierge Marie qui rend grâce et non pas un chant à la Vierge Marie). (Par contre il n’a pas sa place aux funérailles pendant la bénédiction du corps du défunt).

Chant de sortie

2 formes possibles :

  • Chant d’envoi
  • Chant de piété : à Marie ou aux saints

Quelques conseils supplémentaires :

  • Sauf nécessité absolue (apprentissage de nouveaux chants) il faut toujours essayer de favoriser et susciter par des rappels au micro le recueillement nécessaire avant la messe.
  • Les annonces : Elles sont faites après l’action de grâce silencieuse et avant la bénédiction finale. Quand l’abbé Caous est là, c’est lui qui les fait (afin de faire un tri parmi toutes les annonces).
  • Le calendrier des équipes liturgiques : il paraîtra dans le Mouezh Sant Tugdual et sur ce site
    Dimanche 6 janvier : Lézardrieux
    Dimanche 13 janvier : Dimanche KT et Psallette
    Dimanche 20 janvier : Penvénan
    Dimanche 27 janvier : La Roche-Derrien
    Dimanche 3 février : Dimanche KT
    On peut imaginer facilement que le dimanche suivant sera confié à l’équipe de Tréguier !
Il est indispensable que les préparations des messes soient réalisées au moins 15 jours avant la date de la cérémonie, et transmises à Xavier Le Flem :
xavier.treguier.paroisse chez orange.fr
afin qu’il puisse les reporter sur les feuilles de messe et transmettre les choix musicaux aux organistes concernés.

Voici le modèle du document à imprimer et à transmettre :

Préparation de messe -  PDF - 14.1 ko
Préparation de messe