Edito du mois : novembre Enregistrer au format PDF

Extrait du Mouezh Sant-Tugdual
Jeudi 31 octobre 2019
18 votes

Les mois noirs* nous invitent à chercher la clarté en nous. Dans la Cité Sainte, la lumière c’est l’Agneau, dit le livre de l’Apocalypse. Ce peut être une occasion de nous laisser éclairer par la Parole, qui est « une lumière pour la route ». Le pape François a institué un « dimanche de la Parole », le 3e dimanche du temps ordinaire. Nous aurons l’occasion d’en reparler pour le vivre au mieux dans notre paroisse. Mais il est bon de réfléchir à la manière dont nous nous laissons guider par la Parole de Dieu. Quel verset m’habite ? Comment laisser la Parole s’enraciner dans ma vie ? La parole est avant tout dialogue entre Dieu et sa créature, et chacun à sa manière la fait vivre. Tous les saints ont accueilli à leur façon la Parole. C’est vraiment une Parole de vie, pour ceux qui lui font confiance. Cherchons notre bible, mettons-la en évidence chez nous. À la faveur des longues soirées de ces jours sombres, nous pourrons tirer un trésor des Écritures pour chacune de nos vies. Ainsi le Royaume de Lumière et d’Amour pourra repousser le royaume des ténèbres, grâce à chacune de nos vies, irriguées de notre lecture sainte.

* en breton, novembre et décembre se disent miz du [= mois noir] et miz kerzu [= mois très noir].

Abbé Guillaume Caous