Dimanche de la Parole Enregistrer au format PDF

Samedi 18 janvier 2020
1 vote

Pour la première fois, l’Église catholique célébrera dimanche 26 janvier un « dimanche de la parole », institué fin septembre par le pape François pour remettre les Écritures au centre de notre vie.

Voici l’édito que l’abbé Guillaume Caous a écrit pour le Mouezh du mois de janvier :

En instituant un dimanche de la Parole de Dieu (Motu proprio Aperuit illis* du 30 septembre dernier), le pape François a voulu rappeler aux chrétiens l’importance de recevoir les Écritures comme une nourriture pour notre foi.

La foi naît de l’écoute de la Parole, dit saint Paul dans l’épître aux Romains. La date de promulgation n’a pas été choisie au hasard : le 30 septembre, nous fêtons saint Jérôme, le grand commentateur des Écritures saintes qui disait : « Ignorer les Écritures, c’est ignorer le Christ ». C’est par la méditation sans cesse renouvelée de la Parole que ce grand exégète a pu transformer sa vie. Son abondante correspondance nous laisse voir un caractère souvent emporté qui n’a pas ménagé ses interlocuteurs. Son mauvais caractère, ses fréquentes colères nous consolent sur le chemin de la sainteté.

Mais voir comment il a mis toutes ses énergies progressivement au service de la volonté du Seigneur nous invite à nouveau, nous aussi, au seuil de cette année, à ouvrir notre bible pour nous laisser toucher par tel ou tel verset, à rejoindre tel ou tel groupe de méditation de la Parole si nous avons du mal à nous y mettre seul.

Je vois régulièrement dans le journal que beaucoup d’entre vous pratiquent la gym, douce ou plus tonique, avez-vous seulement pensé à assouplir et à muscler votre vie spirituelle en fréquentant assidûment les Écritures ? Voilà une bonne résolution à faire nôtre pour nous rappeler que l’homme ne vit pas seulement de pain, et que seul le Christ a les Paroles de la Vie éternelle.

* « Alors il ouvrit leur intelligence à la compréhension des Écritures » (Lc 24, 45)