Deux grandes saintes pour une petite semaine Enregistrer au format PDF

Mercredi 25 juillet 2018 — Dernier ajout vendredi 17 août 2018
0 vote

Le 24 juillet, en raison des concomitances de dates qui nous ont empêchés de le célébrer le 22, nous avons célébré le pardon de sainte Marie-Madeleine à la chapelle du même nom à Tréguier. Puis, nous avons fêté sainte Anne, patronne de la Bretagne, lors des deux pardons de Prat et de Troguéry.

Pardon de sainte Marie-Madeleine

Durant la semaine, il est plus difficile de réunir beaucoup de monde. Très « intime », le pardon de sainte Marie-Madeleine a été très fervent, conduit par l’abbé Guillaume Caous et le diacre Patrick-Charles Franqueville.

info document -  voir en grand cette image

L’abbé Caous nous a rappelé combien Marie-Madeleine, l’amie de Jésus, avait utilisé ses sens pour montrer son amour pour son Maître : les parfums, les aromates, les larmes et les soins qu’elle donne à son Ami quand elle lave ses pieds et les essuie avec ses cheveux, la vue quand elle cherche Jésus dans le jardin du Saint-Sépulcre, mais là, elle ne peut encore toucher Jésus qui n’est pas encore monté vers son Père : « Ne me touche pas ». Sainte Marie-Madeleine, sainte de l’Incarnation, aime Jésus de toute sa foi, de tout son être, avec tout son corps et tous ses sens. Elle nous apprend à vivre notre foi avec notre corps, à aimer le corps que Dieu nous a donné pour vivre sur cette terre.

info document -  voir en grand cette image

Ensuite, la procession nous a emmenés, à travers le jardin d’herbes folles et de roses redevenues sauvages, vers la petite chapelle Saint-Pierre, qui se dressait autrefois au milieu du cimetière des sœurs augustines.

chapelle saint Pierre
chapelle saint Pierre

Voici quelques images :

pardon de sainte Marie-Madeleine

Les conteuses bibliques à la chapelle Saint-Gonéry en Plougrescant

Quelques jours plus tard, des récits bibliques nous étaient proposés dans la chapelle Saint-Gonéry de Plougrescant, si magnifiquement restaurée. Trois conteuses du diocèse nous ont embarqués dans deux grandes fresques bibliques : l’une commençait avec un enfant, neveu du roi Gaspard qui, du fin fond de l’Orient, avait vu l’étoile. info document - JPEG - 132.9 ko Et l’autre… Marie-Madeleine était là, au milieu de nous, nous parlant de son Seigneur et Maître et devenant, petit à petit sous nos yeux, l’apôtre des apôtres.

Merci à elles.

Le pardon de sainte Anne à Prat

Ce pardon était concélébré par le Père Jean-Jacques Pérennes, dominicain natif de Tréguier, actuellement directeur de l’Ecole biblique et d’archéologie de Jérusalem, et notre curé, l’abbé Guillaume Caous.

Voici le reportage d’Yves Pichon : Pardon de sainte Anne à Prat

Le pardon de sainte Anne à Troguéry

Sous un petit crachin devenu si rare, le pardon dans la jolie chapelle Sainte-Anne et la procession jusqu’au Jaudy ont eu lieu comme chaque année, cette fois-ci concélébré par notre curé, Guillaume Caous, et le père Hervé Jégou, dominicain, en séjour familial à La Roche-Derrien.

Reportage : pardon de sainte Anne à Troguéry