Compte-rendu de l’EAP du jeudi 28 mai 2020 Enregistrer au format PDF

Samedi 30 mai 2020 — Dernier ajout dimanche 31 mai 2020
1 vote

Recommandations importantes pour le bon déroulement des cérémonies, selon les normes sanitaires en vigueur pour l’instant.

Compte-rendu de la réunion de l’EAP du 28 mai 2020

Présents : Abbé Guillaume Caous, Maryvonne Arzul, Véronique de Beauregard, Sandrine Colin, Jacques Couvreur, Cathie Guillo, Marie-Laure Quillévéré
Absent, excusé : Rémi Ban

I - Messe de Pentecôte et autres messes dominicales

  • En raison du protocole sanitaire, nous ne pouvons distribuer de feuilles de messes. Le programme de la messe de Pentecôte a été mis sur le site paroissial. Si les paroissiens veulent l’avoir à l’église, ils peuvent ainsi l’imprimer.
  • Il n’y a pas, jusqu’à nouvel ordre, de réunions d’équipe liturgique.
  • Il n’y a que 2 personnes qui peuvent entrer dans le chœur : le prêtre et le lecteur : un seul lecteur pour les 3 lectures. Pas de servant de messe.
  • Il n’y pas non plus de chorale. Que les choristes se dispersent dans l’assemblée, cela fera davantage participer aux chants. Nous chantons avec des masques. On ne chante pas pendant la communion mais après la communion.
  • A chaque messe, nous accueillerons les paroissiens pour proposer du gel hydroalcoolique, vérifier que chacun porte un masque et qu’il se place dans l’église en respectant les distances préconisées. (Cela peut être 2 personnes par banc). Seules les familles vivant ensemble et les couples peuvent utiliser des sièges plus rapprochés. Ces équipes ont un rôle de vigilance bienveillante.
  • Veiller à ce qu’il y ait toujours une bouteille de gel sur l’autel.
  • Laisser les portes ouvertes dans la mesure du possible pour ne pas avoir à toucher les poignées.
  • Quêtes dans des paniers à la sortie.
  • Pour la communion, respecter les distances et garder le masque le plus possible, le mieux étant de le détacher d’un côté après avoir reçu l’hostie.

L’abbé Guillaume insiste beaucoup pour que nous agissions dans la simplicité, il n’est pas question d’ajouter de l’anxiété avec toute cette nouvelle organisation.

II – Les pardons

  • Les pardons annoncés auront lieu. Aucun pardon ne peut être annulé sans l’accord de Guillaume. Ils auront lieu en extérieur dans la plupart des cas en rapport avec la taille de l’église ou de la chapelle. On peut s’asseoir dans l’herbe ou apporter son siège.
  • Il ne peut y avoir de processions pour l’instant.
  • Le pardon de Troguéry est maintenu.
  • La messe de Coatascorn de ce dimanche de Pentecôte sera en principe filmée et diffusée à l’hôpital.
  • Comme d’habitude, deux prêtres viendront aider Guillaume en juillet, ainsi qu’en août.

III – Messes dans les EHPAD et à l’hôpital

  • Suspendues jusqu’à nouvel ordre.

IV – Préparation et célébration des funérailles

  • Il semble raisonnable que les équipes Funérailles ne reprennent pas encore leur activité.
  • L’Abbé Guillaume reçoit les familles et assure les cérémonies.
  • Le nombre de personnes pouvant assister à la cérémonie n’est plus aussi limité. Il dépend de la taille de l’église. Que les familles choisissent l’église en fonction de leurs besoins.

V – Service d’accueil au presbytère

  • Reprise le 2 juin si l’évêque le permet.
  • Ce serait bien de continuer à téléphoner aux uns et aux autres.

VI – Caté

  • Une visite de Sandrine à l’école Notre-Dame a été fructueuse. On attend de voir si le collège Saint-Yves peut accueillir les élèves.
  • Pour la Première Communion, si certains enfants sont vraiment prêts (il leur a manqué beaucoup de journées de KT), ils pourraient demander à l’abbé Guillaume et à Sandrine de la faire lors d’une messe dominicale de l’été. Il leur sera demandé de suivre un enseignement avant, pendant ou après les messes du dimanche pour s’y préparer. Sinon, ce sera en octobre au plus tôt.

VII - Bilan de la Saint-Yves

  • Félicitations pour la qualité des images, pour les fleurs magnifiques, pour la réalisation musicale.
  • Néanmoins, l’abbé Guillaume, la mairie et la plupart d’entre nous ont été surpris qu’il n’y ait personne dans les rues ces jours-là.
  • Pour des raisons techniques, il n’y a pas eu de retransmission à l’hôpital. Dommage…

VIII – Secours catholique

Jacques est un peu inquiet de la baisse du nombre des bénéficiaires, alors que la pauvreté augmente. Il y a environ 50 familles qui viennent régulièrement. Il faudrait une réunion plus approfondie sur le sujet sur propositions de l’équipe locale. D’autre part, les conditions sanitaires drastiques de l’utilisation des locaux pendant ce déconfinement ne sont pas encourageantes. Il faudrait peut-être envisager d’utiliser les salles du rez-de-chaussée.
Les rapports avec les autres associations, Resto du cœur, Secours populaire, etc., sont excellents.

VIII – Questions diverses

  • Les enfants ne peuvent plus être réunis actuellement pendant la Liturgie de la Parole. D’où l’importance de la préparation de messe proposée par l’équipe de l’Eveil à la Foi parue sur le site de la paroisse ou envoyée aux familles d’enfants catéchisés. On ne peut distribuer aucun document, ni prêter aucun crayon.
  • L’abbé Caous propose de bénir les rameaux le dimanche de la fête du Saint-Sacrement, le 14 juin. Pour des raisons sanitaires, chacun apportera son buis. A la fin de la messe, à la place de la procession, il procèdera à une ostension du Saint-Sacrement.

Pour le bien de tous et le salut de chacun !