Compte-rendu de l’EAP du 15 juin 2020 Enregistrer au format PDF

Lundi 22 juin 2020 — Dernier ajout mardi 23 juin 2020
2 votes

Prière : Séquence de la Pentecôte et rappel des dons de l’Esprit

I – Eté 2020

A - Les pardons :

JUILLET
Dimanche 5 à Penvénan (Buguélès) : pardon de saint Nicolas à 10h30 : 1re messe de l’Abbé Hubert de Charnacé
Dimanche 12 à Hengoat : pardon de saint Maudez à 11h00
Dimanche 19 à Berhet : pardon de sainte Brigitte à 11h00
Dimanche 19 à Lanmodez : pardon de Notre-Dame de Kermassac’h à 10h30
Mercredi 22 à Tréguier (chap. Ste-M.-Madeleine) : pardon de sainte Marie-Madeleine à 11h30
Vendredi 24 à Plougrescant (Ile Loaven) : pardon de sainte Eliboubane à 16h30
Samedi 25 à Troguéry : pardon de sainte Anne à 18h
Dimanche 26 à Prat (Chapelle Ste-Anne) : pardon de sainte Anne à 11h
Dimanche 26 à Plougrescant : pardon de saint Gonéry à 10h30

Les dates des pardons du mois d’août seront communiqués ultérieurement.

B - Les marches

Le Fonds Saint-Yves propose une marche sur les pas de saint Yves entre Quemper-Guézennec (RV à l’Eglise à 9h 30) et Pontrieux le jeudi 20 août 2020, penser à un pique-nique, des chaussures de marche.
Pas de marche en juillet.
Alyette Deleplanque reste à la disposition de tous pour découvrir les chemins de Saint-Yves.

C – Les visites de la cathédrale et des chapelles

La cathédrale se visitera dès le 5 juillet sous la houlette de propédeutiques du Centre Charles de Foucauld, formés par la paroisse. Situé à Saint-Pern, en Ille et Vilaine, ce centre réunit des jeunes qui se posent la question du sacerdoce. S’y ajouteront d’autres paroissiens qui ont assuré des visites les années précédentes. Ces visites auront lieu en principe le matin.

Le 22 juillet, lors du pardon de Sainte-Marie-Madeleine, on pourra exceptionnellement visiter la chapelle Saint-Pierre située dans le jardin du monastère des Augustines à Tréguier.

Cette année, il n’y aura pas de visites des chapelles organisées par la paroisse comme les autres années.

D – Les concerts

Les mercredis de l’orgue auront lieu comme les autres années à la cathédrale à 12h, à l’issue de la messe du marché de 11h30. Référent : Bernard Le Bail
Deux autres concerts sont à finaliser.

E – Les repas partagés au presbytère

  • 22 juillet à partir de 19h
  • 5 août à partir de 19 h

F – Les conférences

Conférences en projet :

  • Père Jean-Jacques Pérennès éventuellement sur Louis Massignon en juillet. « ll fut l’un des principaux acteurs de l’établissement d’un dialogue entre l’islam et l’Église catholique dont l’influence très positive figure dans la déclaration Nostra Ætate du concile Vatican II l’année même de sa mort en 1962. S’il est resté attaché durant toute sa vie au catholicisme, on lui a parfois reproché un certain syncrétisme qui l’a fait qualifier par le pape Pie XI de « catholique musulman » Wikipédia.
  • Hubert Chancerelle : en août. Sujet : « le 30 juillet 1900, il y a donc 120 ans, l’enseigne de vaisseau Paul Henry mourait héroïquement en défendant la cathédrale de Pékin, à l’âge de 23 ans ».

G – Propositions spirituelles

  • Adoration
    Cathédrale : de 18 h 30 à 19 h 00, après la messe, lundi, mardi et jeudi ; mercredi de 11 h 00 à 11 h 30, avant la messe.
    Chapelle Sainte-Marie-Madeleine de Tréguier (2 rue Gambetta) jeudi de 20 h 00 à 21 h 00
    Chapelle de Kermouster (Lézardrieux) en août, jeudi de 20 h 00 à 21 h 00
    Église de Kerbors lundi de 18 h 00 à 19 h 00
    Oratoire de la Communauté des Filles de la Divine Providence à Lézardrieux : le 1e vendredi du mois de 16 h 30 à 17 h 30.
  • Confessions
    A la cathédrale, le mercredi de 11 h 00 à 11 h 30 ; le jeudi à 18 h 30 et du mardi au samedi de 8 h à 8 h 30, un prêtre est présent.
  • Chapelet
    EHPAD de Penvénan 17 h 00 les mardis sauf le 3e mardi du mois (messe à cette heure-là)
    Église de Penvénan vendredi 17 h 00
    Chapelle de Port-Blanc jeudi 18 h
  • Les messes
    Deux prêtres supplémentaires dans la paroisse célébreront davantage de messes. Ne pas oublier la messe du marché à 11h30 le mercredi à la cathédrale.
    La première messe de l’abbé David Plantet qui sera ordonné le 28 juin aura lieu à la cathédrale le vendredi 3 juillet à 18 h.
    L’abbé Hubert de Charnacé, ordonné le 27 juin, célèbrera une première messe à Buguélès le 5 juillet à 10 h 30 pour le pardon de saint Nicolas.

II – Relations fraternelles entre les personnes impliquées dans la paroisse

Les échanges ont été chaleureux et constructifs. Nous avons traité le sujet globalement. Voici un certain nombre de réflexions échangées :

  • On ne peut pas vivre les conflits dans une paroisse comme dans une entreprise ou ailleurs. Le Christ est au cœur de notre vie paroissiale.
  • Il est malheureusement fréquent que les gens soient « débordés » car l’émotion est particulièrement présente dans l’amour que nous portons à notre paroisse. Toujours se poser la question « je rends service pour m’approprier une fonction, pour me faire mousser, ou pour être au service de la communauté, au service du Seigneur ? »
  • Pour éviter que le ton du dialogue ne monte, ou dans les échanges de mails ou de SMS, les mots ne sont pas les plus importants. Cherchons le regard, le regard du cœur. Nous sommes tous là pour servir le même Seigneur.
  • Ne pas ruminer les non-dits, très destructeurs. Quand le dialogue ne se fait pas, l’imagination prend le pouvoir. S’il est difficile d’exprimer un reproche, tester la bienveillance ! L’empathie est nécessaire pour vider un abcès : écouter l’autre rapproche toujours.
  • Nous sommes tous au service du Seigneur et comme le dit si bien la prière scoute : « sans attendre d’autre récompense que celle de savoir que nous faisons votre sainte volonté ». Humilité, douceur, patience et compréhension… C’est à cela que le Christ nous appelle. Être humble, traiter les autres avec douceur, bienveillance et amour. La littérature abondante sur ce sujet peut être une aide précieuse (exemple Marshall B. Rosenberg sur la Communication).
  • Lorsque nous avons l’impression d’être blessés, rester sur sa déception fait-il grandir dans le Christ ? Mettre à nu sa blessure et discerner si la blessure personnelle ne réclame pas seulement une guérison personnelle puis il est nécessaire de dire à l’autre qu’on lui pardonne. C’est cette attitude qui est évangélique, le modèle de bienveillance donné par le Christ.
  • La question de la limite du service dans le temps est une question managériale qui rôde dans de nombreuses paroisses. La réponse de l’EAP de Tréguier est claire : au service de l’Évangile, le temps ne peut être limité. Anciens ou nouveaux, les bénévoles qui sont bien dans leur service et qui l’exécutent avec efficacité doivent être encouragés, particulièrement les plus anciens. Si le service est trop lourd, ou s’il coûte trop d’effort, le bénévole peut le quitter en prévenant la paroisse. Si le service est mal rendu, il est légitime de se poser ensemble les bonnes questions. On peut tout de même ajouter que pour les postes à responsabilité, par exemple présidence d’association, il est très enrichissant de tourner tous les 3 ans…
  • Relire l’évangile de saint Luc. Il y a un temps pour prier et un temps pour agir. Nous avons souligné la force de l’appartenance à la communauté dans le cadre de la prière commune autour du Saint-Sacrement au moment des 24 h pour le Seigneur et pendant la nuit de Gethsémani. Une proposition d’une journée de récollection va voir le jour pour l’EAP sur le thème du partage fraternel, en parallèle avec les Actes du synode diocésain, et sur la communication bienveillante.

III – Questions diverses (ajoutées par les membres de l’EAP)

A - Les premières communions et les confirmations

  • Les premières communions. (Une trentaine d’enfants concernés). Les enfants vont repartir sur une année, compte-tenu du temps de préparation qui leur a manqué. La date proposée est le 6 juin 2021 (Fête-Dieu), après une retraite tous ensemble. Si l’un ou l’autre voulaient la faire individuellement : après accord de l’abbé Caous et de Sandrine Colin, après la présence de l’enfant à 3 messes dominicales où ils recevront un enseignement (tribune de l’orgue), ils pourraient recevoir l’eucharistie au cours de la messe dominicale. Ils n’auraient malheureusement pas de retraite préparatoire.
  • Les confirmations (13 ou 14 jeunes concernés) auront lieu pour la paroisse mi-juin 2021 (date pas tout à fait confirmée par l’évêché). On ne leur demande pas de suivre les dimanches-KT mais d’assister une fois par mois au dîner 3F où un temps d’approfondissement leur sera consacré.
    Si une famille voulait que leur enfant reçoive la confirmation en 2020, il est possible de se joindre au groupe de la paroisse de Perros, en suivant la retraite organisée, à l’automne prochain.
  • Rentrée des catéchistes : 8 septembre 2020.
  • Il faudrait trouver 3 catéchistes supplémentaires pour la rentrée. URGENT. Merci.

B – Porter l’Eucharistie aux plus âgés

Porter l’eucharistie à domicile demande un rituel précis : lecture de l’évangile, prières liturgiques de la communion, éventuellement un chant. Il faut absolument que ce soit coordonné avec Monsieur le Curé Caous.

C – Quelques rappels :

  • les équipes liturgiques ne reprendront qu’en septembre. Les lectures sont lues avec un masque pour l’instant, à moins qu’elles soient imprimées sur une feuille par le lecteur.
  • les chorales ne reprendront qu’en septembre. Les choristes chantent avec un masque et se dispersent dans l’assemblée.
  • les servants de messe n’ont pas encore repris.
    les sacristains vont reprendre au fur et à mesure des besoins des prêtres.
    les compteurs de quête ont repris leur service.
    ainsi que les équipes Funérailles,
    ainsi que l’équipe de l’accueil au presbytère de Tréguier, où il faut trouver des candidats en particulier pour le lundi. URGENT. Merci.

D – Messe dominicale supplémentaire

Si les distances de sécurité préconisées demeurent réglementaires, l’Abbé Caous propose une messe dominicale supplémentaire à la cathédrale le dimanche à 8 h 30. Il sera demandé de privilégier cet horaire pour soulager la messe de 11 h qui devient trop nombreuse pour la capacité de la cathédrale.

En conclusion : une méditation proposée par un membre de l’EAP deux jours après la réunion :

Dans la lettre aux Éphésiens, saint Paul présente une méthode simple mais puissante pour préserver l’unité.

Rechercher et tenter de préserver l’unité dans le monde est un objectif louable, audacieux… et difficile à accomplir. L’unité nécessite une coopération de la part de toutes les parties présentes et s’inscrit dans la durée. Dans sa lettre aux Éphésiens (Ep 4 : 1-6), saint Paul donne un précieux conseil, à la fois simple et profond, pour celles et ceux qui désirent trouver et préserver cette unité.

« Moi qui suis en prison à cause du Seigneur, je vous exhorte donc à vous conduire d’une manière digne de votre vocation :
ayez beaucoup d’humilité, de douceur et de patience, supportez-vous les uns les autres avec amour ;
ayez soin de garder l’unité dans l’Esprit par le lien de la paix.
Comme votre vocation vous a tous appelés à une seule espérance, de même il y a un seul Corps et un seul Esprit.
Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous, au-dessus de tous, par tous, et en tous. »

Humilité, douceur, patience et compréhension… Pas toujours facile au quotidien ! Et pourtant, c’est à cela que le Christ nous appelle. Être humble, traiter les auteurs avec douceur, bienveillance et amour. Bien souvent, un de ces ingrédients clefs manque à nos actions, nous entrainant ainsi sur une pente glissante et menaçant l’unité de ce que nous entreprenons.

De « Aleteia » 17 juin 2020.

Prochaine réunion d’EAP : lundi 17 août à 20h15 au presbytère.