Eveil à la foi

Dimanche 5 mai 2024

Sixième dimanche de Pâques

« Aimez-vous , comme Je vous ai aimé ! »

Évangile de Jésus-Christ selon Saint Jean

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître. Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera. Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres. »

Quelques pistes pour comprendre :

 

 

Cet Evangile vous rappelle-t-il un autre texte dont on a parlé, il y a peu de temps ?

Dans le texte d’aujourd’hui, quels mots Jésus répète-t-il plusieurs fois? (Garder, commandements, amour, demeurer, et joie 2 fois).
Il souligne ainsi ce qui est le plus important à ses yeux:l’Amour .Le Christ veut nous partager son amour .Il nous a choisis comme amis et veut nous inviter à vivre comme lui, en étant remplis d ‘amour et en donnant beaucoup aux autres . Etre l’ami de Jésus c’est croire que cet amour est possible en nous et entre nous .

Aimer, en quoi cela consiste?
Comment montre-t-on à une personne qu’on l’aime ? On va vers elle, on ne la délaisse pas, on ne dit pas de mal, on ne juge pas, on lui parle, on cherche à lui faire plaisir.
Et de même pour Dieu.
Jésus ne sépare pas l’Amour de Dieu de l’amour des autres : on n’aime pas Dieu si l’on n’aime pas ses frères. (V. 2ème lecture) : « Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est Amour »

« Donner sa vie pour ceux que l’on aime » ne veut pas dire mourir pour eux mais se dévouer pour eux, se soucier de l’autre, leur donner du temps.

Importance de la prière, de notre obéissance aux « commandements » de Dieu qui sont des commandements d’amour. Car Dieu ne nous menace pas, il nous avertit de ce qui nous arrivera si nous choisissons la mauvaise voie. Et il nous laisse libres.

Relire les derniers mots du texte :

« Voici ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres ».

On ne peut être heureux si l’on n’aime pas.

Prière :

Apprends-nous, Seigneur, A T’aimer, joyeusement,

comme Tu nous l’as demandé

jeux
des coloriages