Les pardons

Avant-dernier pardon de l’année, sainte Catherine d’Alexandrie réunit une communauté priante et chaleureuse autour d’elle. Le cantique breton qui lui est consacré nous encourage :

Sainte Catherine, heureuse patronne,
Vous êtes très aimée avec Marie et Jésus
Faites-nous aimer Dieu et notre prochain
Pour aller un jour avec vous vivre au ciel.

Ce dimanche 1er juillet, sous un soleil radieux et une température estivale, le pardon de la petite chapelle Saint-Nicolas de Buguélès a rassemblé beaucoup de pélerins.

Trois pardons ce mois-ci. Voici le premier : saint Hervé à Quemperven.

Vous trouverez ensuite les deux autres pardons qui ont eu lieu le 24 juin : saint Pierre/saint Jean-Baptiste à Prat et saint Jean-Baptiste à Lézardrieux.

Le 24 juillet, en raison des concomitances de dates qui nous ont empêchés de le célébrer le 22, nous avons célébré le pardon de sainte Marie-Madeleine à la chapelle du même nom à Tréguier. Puis, nous avons fêté sainte Anne, patronne de la Bretagne, lors des deux pardons de Prat et de Troguéry.

Les festivités commencent cette semaine pour la préparation du Pardon de Notre-Dame de Bon Secours de Guingamp le week-end prochain.

Si tous les habitants de Plougrescant révèrent ces deux saints depuis toujours, nombreux sont ceux qui ne les connaissent pas, en particulier parmi les vacanciers. Une bonne occasion de découvrir l’île Loaven nous est donnée le samedi 14 juillet lors de la visite annuelle de saint Gonéry à sa mère, sainte Eliboubane.

Sous un soleil magnifique, la messe du pardon de saint Gonéry, célébrée par l’abbé Caous, a eu lieu en plein air, suivie de la procession traditionnelle autour de l’enclos.

Le pardon de Notre-Dame de Goz-Iliz revêt une importance particulière quand on sait que cette chapelle a été construite à l’endroit où tout a commencé pour les chrétiens de notre paroisse : là où les moines venus d’Armorique ont posé pied à terre, dans l’anse de Camarel au VIe siècle.

Encore un bien joli pardon que celui de saint Maudez à Kermouster ce dimanche 26 juillet ! Ce si joli village, si fleuri, qui surplombe l’embouchure du Trieux, justifiait le déplacement. Un double baptême nous a réunis pour nous réjouir de l’entrée en Eglise de deux chrétiens supplémentaires, bienvenue (...)

Le mois de mai a été particulièrement riche en pardons.

0 | 10 | 20 | 30 | Tout afficher