Décès de l’abbé Loïc Le Griguer

mardi 25 avril 2017
par  C P Saint-Tugdual
popularité : 15%

DECES DE L’ABBE LOIC LE GRIGUER

Abbé Loic Le Griguer
Abbé Loic Le Griguer

L’abbé Loïc Le Griguer est décédé le 30 mars 2017 à son domicile dans sa quatre-vingtième année.

Après des études à Lannion, il fut ordonné prêtre en 1962. Professeur à Quintin en 1963, puis vicaire à Sainte-Thérèse de Saint-Brieuc en 1964, il fut nommé vicaire puis recteur de Guingamp où il resta 17 ans, puis de Brélévenez, puis enfin de la Presqu’île (Lézardrieux, Pleumeur-Gautier, Pleudaniel et Pleubian) de 1995 jusqu’en 2004.

Les paroissiens de la Presqu’île se souviennent de son sens de la liturgie et de la qualité de ses homélies. Les messes étaient toujours empreintes de beaucoup de recueillement. Les cérémonies étaient très belles mais il demandait qu’elles soient très bien préparées. Il avait participé au lancement de la chorale Saint-Maudez, les membres venaient des quatre paroisses de la Presqu’île et ont chanté jusqu’en 2010. Faute de chef de chœur, la chorale a arrêté. La vocation de l’abbé Le Griguer et son apostolat passaient par la musique, le chant choral et son talent d’organiste pour la plus grande gloire de Dieu.

Sa passion était la musique. Tout jeune, il apprit le piano et l’orgue. Après son ordination, il avait suivi une année de cours à l’Institut grégorien à Paris pour approfondir ses connaissances musicales et la direction de chœurs et lorsqu’il était vicaire à Guingamp, il avait fondé le chœur Renaissance. Pendant de nombreuses années, le chœur a interprété de grandes œuvres du répertoire classique, de la Renaissance à nos jours, plus particulièrement en Bretagne, mais aussi à Paris et jusqu’à Aix-la-Chapelle, souvent en accompagnement d’orchestres professionnels. Les choristes se souviennent avec émotion des grands moments qu’il leur a fait partager, émotion qui allait au-delà de la simple musique. Ces dernières années, le Chœur Renaissance avait adopté une structure plus légère dans l’Ensemble Vocal et Instrumental Arezzo qui poursuivait le même répertoire.

Ici, à Tréguier, il accompagnait à l’orgue avec dévouement et talent de nombreuses cérémonies, ayant été nommé co-titulaire de l’orgue de la cathédrale.

L’abbé Guillaume Caous, curé de Tréguier, et les prêtres de la région se souviennent avec émotion d’un confrère cultivé, tonique, qui mettait une ambiance très joyeuse dans les repas qui les rassemblaient.

L’abbé Loïc Le Griguer a été inhumé dans l’église de sa paroisse à Plouëzec : une cérémonie pleine de recueillement, présidée par notre Evêque entouré d’une quinzaine de prêtres et diacres et d’un très nombreuse assistance, famille, amis et anciens paroissiens. Les membres du Chœur Renaissance et de l’Ensemble Arezzo avaient tenu à venir rendre un dernier hommage à leur chef de chœur.

.


image Jésus
Bannière denier

Facebook

Navigation

Articles de la rubrique

  • Décès de l’abbé Loïc Le Griguer

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 22 septembre 2017

Publication

301 Articles
Aucun album photo
1 Brève
Aucun site
148 Auteurs

Visites

20 aujourd’hui
94 hier
200334 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés