CAREME-3 : Au secours !

vendredi 17 mars 2017
par  C P Saint-Tugdual
popularité : 2%

SAINT JOSEPH, VIERGE MARIE : AU SECOURS !

Depuis que nous cheminons en Carême, nous sommes guidés par des petits cailloux blancs : rencontres, articles, homélies, paroles d’Evangile, vies de saints… Cette semaine, ce sont deux rochers ou plutôt deux menhirs qui balisent notre montée vers Pâques : la Saint Joseph et la fête de l’Annonciation.

Saint Joseph

Victime d’images doucereuses, on a longtemps cru qu’il n’avait qu’un rôle secondaire, quasi un figurant dans la crèche. Seuls, deux évangélistes en parlent, et seulement quelques lignes : Matthieu 1, 18-25 et 2, 13-22 et Luc 2, 1-16 et 2, 41-52. Mais ces lignes sont fortes en signification et nous le révèlent comme un homme juste : un mari aimant, un chef de famille énergique, un artisan efficace, un père nourricier attentif, un éducateur, un homme d’audace et de discrétion qui a su, par quatre fois, dire immédiatement OUI à Dieu, toujours avec confiance.
Aujourd’hui, plusieurs lieux de pèlerinages lui sont consacrés, il est le patron des familles, des pères de famille, des travailleurs. Il est aussi un modèle pour les prêtres à qui, comme à lui, Dieu a confié la présence eucharistique. C’est cet homme-là que nous allons vénérer ce lundi 20 mars.

L’Annonciation

Là aussi, les Evangiles sont discrets : Matthieu 1, 18-25, Luc 1, 26-38. C’est peu pour, comme le disait Saint Jean-Paul II « le plus grand évènement de toute l’histoire de l’humanité ».
Imaginons cette toute jeune fille, elle prépare son mariage, très amoureuse de son fiancé et elle reçoit la visite d’un ange dont la proposition va bouleverser sa vie. Elle dit OUI, oui à la vie.
L’annonciation est le premier mystère joyeux du rosaire. Marie dit oui, dans la joie, dans la foi. Elle adhère à la volonté de Dieu de sauver tous les hommes et elle entre ainsi dans la joie parfaite, comme le souligne sa cousine Elisabeth : « Bienheureuse celle qui a cru ».
Juste un petit mais » : « comment cela se fera-t-il puisque je ne connais point d’homme ? » L’accent est mis sur sa virginité, mais aussi sur sa fidélité à Joseph. Marie accepte avec confiance « car rien n’est impossible à Dieu ».
Grâce à Marie, le Christ est « vrai Dieu » et « vrai homme ». Marie est vraiment la Mère de Dieu.
Nous aurons la chance de nous retrouver deux fois cette semaine pour réciter solennellement ensemble l’Angelus, la prière qui, en quelques mots incisifs, raconte l’Incarnation. A la cathédrale Saint-Tugdual :

  • dimanche 19 mars à 19 heures pour la veille de la Saint Joseph
  • vendredi 24 mars à 19 heures pour la veille de l’Annonciation.

Cette semaine, c’est aussi la mi-carême. Alors, continuons notre Carême avec Saint Joseph et avec la Vierge Marie. Ils veillent sur nous.


image Jésus
Logo Synode
Bannière denier

Facebook

Statistiques

Dernière mise à jour

samedi 15 avril 2017

Publication

247 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
102 Auteurs

Visites

128 aujourd’hui
97 hier
178901 depuis le début
6 visiteurs actuellement connectés