Messe communautaire d’entrée en Carême

lundi 23 février 2015
popularité : 7%


Dimanche dernier 22 février , la communauté paroissiale était réunie en l’église de Pommerit Jaudy pour une messe communautaire d’entrée en Carême.

Dieu fait alliance : Le beau texte nous fait entrer dans le mystère du monde tel qu’il est, aimé de Dieu et pourtant en proie aux puissances du mal. Ce n’est plus le règne pacifique de l’homme sur la création tel que Dieu l’avait voulu au paradis terrestre.
Dieu confirme son alliance mais il compte sur la bonne volonté de sa créature.

On coupe l’alliance en deux pour signifier l’alliance, comme un appel à l’unité. Dieu invite à s’unir à lui et en s’attachant à lui seul, il nous invite à renoncer à toutes les attaches qui nous empêchent d’être vraiment à lui. Pourtant, on les aime souvent ces attaches, car elles nous donnent l’impression d’exister, quand notre vie nous semble sans poids, sans valeur : mais aujourd’hui Dieu veut nous redire son amour, à chacun, qui que l’on soit quoi que l’on fasse. Les biens, les affections humaines, les engagements si louables soient-ils, tout cela n’ajoute pas de valeur aux yeux de Dieu.

Cela peut au contraire disperser, emmener loin de Dieu, notre créateur qui nous a fait pour vivre en amitié avec nous. Comme autrefois pour le Christ, le malin cherche à nous séparer de Dieu, lorsque nous expérimentons le désert en nos vies. Le diable est par définition celui qui divise, celui qui s’immisce pour déchirer l’unité que Dieu a voulu dans une alliance éternelle.

Aujourd’hui nous sont donnés 40 jours pour vivre l’alliance, pour retrouver la joie des baptisés de pâques, recréés purs et saint à l’image de Dieu dans les eaux du baptême : ‘le baptême ne purifie pas de souillures extérieures mais il est l’engagement envers Dieu d’une conscience droite’. Si nous sommes résolument tournés vers Dieu, ‘convertis’, alors le mal n’aura plus de prise sur nous mais tout sera baigné de la lumière de pâques, celle qui unit qui apaise, celle qui nous fait prendre conscience que le seul objectif d’une vie c’est d’aimer et de se savoir aimé.

En attendant, peuple de baptisés rassemblé, ne quittons pas la barque, même si nous sommes incommodés par nos compagnons de navigation. Pour les téméraires qui essaieraient la traversée en solitaire à la nage, c’est l’assurance du naufrage. Dieu nous offre aussi ce temps de désert pour affermir notre équipage.

Abbé Guillaume Caous

Photos Yves Pichon


image Jésus
Bannière denier

Facebook

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 14 juillet 2017

Publication

289 Articles
Aucun album photo
1 Brève
Aucun site
143 Auteurs

Visites

58 aujourd’hui
101 hier
191143 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés