La messe : 3. La procession d’entrée

mardi 30 mars 2010
par  Jeanine Lefèvre
popularité : 9%


Nous voici arrivés et installés à notre place et la cérémonie commence par la procession d’entrée. Alain Bandelier dans son livre « La messe et la liturgie » écrit « Initialement, c’était toute l’assemblée qui se constituait dehors et qui entrait dans le lieu de la célébration en chantant » et je crois avoir lu quelque part que normalement c’était un psaume d’acclamations qui traduisait la joie des fidèles à se retrouver pour reconnaître les merveilles de Dieu. D’où l’importance du choix du chant d’entrée. Actuellement seuls le prêtre et les enfants de chœur, quand il y en a, forment cette procession. C’est une erreur de nous tourner vers le célébrant pour l’accueillir car ajoute Alain Bandelier, normalement nous devrions le suivre pour aller ensemble, officiants et fidèles, à la rencontre du Christ lui-même qui nous dit « Viens et suis-moi ». Si nous ne le faisons plus matériellement maintenant, au moins dans notre cœur, imaginons nous tous ensemble à la suite de Jésus, marchant et chantant la gloire du Père.

« Le premier geste c’est le signe de la croix, qui nous plonge à la fois dans la présence divine (la sainte Trinité) et l’amour rédempteur (la croix) ».(Alain Bandelier). « Modeste ou développé, le signe de la croix est un puissant acte de foi qui a la vertu de repousser le mal » (Xavier Accart). Puis « le célébrant et l’assemblée s’interpellent mutuellement « Le Seigneur soit avec vous ! Et avec votre Esprit ! » Ce qui veut dire « avec toi, prêtre, et avec cet esprit sacerdotal que tu possèdes ! » Le peuple appelle « esprit » non pas l’âme du prêtre mais l’Esprit qu’il a reçu par lequel il devient capable d’accomplir les mystères divins » (Narsaï auteur du VI siècle).

Arrêtons nous là et récapitulons

1- joie de répondre à l’invitation de Dieu quand j’entends sonner les cloches.

2- Entrer dans l’église en me rappelant la grâce de mon baptême et en prenant conscience qu’à la suite de Jésus, je vais vers le Père.

3- La procession d’entrée est un geste communautaire d’une assemblée de frères heureux de célébrer leur Dieu. Le signe de la croix est déjà en soi un acte de foi et nous met en la présence divine. Puis on demande la présence du Seigneur pour l’assemblée et pour le prêtre qui a reçu le pouvoir d’accomplir les mystères divins.


image Jésus
Logo Synode
Bannière denier

Facebook

Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 27 mars 2017

Publication

238 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
98 Auteurs

Visites

78 aujourd’hui
105 hier
175651 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés