Pardon de Saint Tugdual 2009

mardi 24 novembre 2009
par  Abbé Philippe Roche
popularité : 7%

JPEG - 44.4 ko

Saint Tugdual

Vers 490 - 553

On pense que Tugdual est né vers 490. Tout jeune, il est confié au monastère de Liantwitt, fondé par Iltud, disciple de Germain d’Auxerre. Là, il se prépare à la vie religieuse. Agé d’environ 25 ans, il franchit la mer en compagnie d’un grand nombre de laïcs avec qui il fonde un premier établissement qu’on appela : Lann-Pabu.

Il devient évêque en 532, en dépit de ses protestations, et ses nouvelles fonctions ne font qu’enflammer son zèle d’apôtre. Aussi travaille-t-il à multiplier les monastères qui projettent sur toute la région la lumière de la science et de la vie chrétienne. La légende veut qu’il ait été élu pape alors que, venu à Rome pour faire confirmer son élection épiscopale par le Pape, le trône pontifical se fut trouvé vacant. Il est le fondateur de la ville de Tréguier, Lann Tre Guer en Breton : le monastère des Trois rivières. Saint Yves lui vouait une profonde dévotion.

pardon de St Tugdual

La fête de Tugdual a été fixée, à défaut de connaître la date exacte de sa mort, au 1er Décembre. Traditionnellement en effet, c’est au jour de leur mort que les saints sont fêtés puisque l’Eglise célèbre ainsi leur entrée dans la gloire éternelle. Mais, compte-tenu de l’incertitude qui entoure cette date dans le cas de l’abbé missionnaire, c’est lors de l’avant-dernier dimanche de l’année liturgique que, pour la quatrième fois, le fondateur de la capitale historique du Trégor a été fêté très solennellement en sa cathédrale.

Ce « décalage » permet en effet que se succèdent, sans se chevaucher, les solennités du saint évêque, du Christ roi et de la Saint Cécile, toujours célébrée avec éclat en raison de l’existence depuis cinq siècles de la psallette de la cathédrale.
Par ailleurs, puisque le mois d’octobre s’y achève avec la « petite Saint Yves »

qui célèbre la translation des reliques du saint patron des juristes, juste avant le solennité de la Toussaint, et que le mois de décembre inaugure l’année liturgique, qui commence avec le premier dimanche de l’Avent, l’automne religieux trégorrois est réellement flamboyant ! Ces images en témoignent !


Bouton Contact image Jésus
Bannière denier

Facebook

Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 15 janvier 2018

Publication

335 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
1 Site Web
158 Auteurs

Visites

89 aujourd’hui
107 hier
217273 depuis le début
11 visiteurs actuellement connectés