Samedi 16 décembre 2017 — Dernier ajout dimanche 14 janvier 2018

Soirée autour du Notre Père, cathédrale de Tréguier, le 13 décembre 2017 Enregistrer au format PDF

0 vote

Nous avons bravé la tempête et le froid, à l’invitation de Guillaume Caous, curé de notre Communauté pastorale, pour découvrir trois approches très différentes de la prière des enfants de Dieu, le Notre Père.

Mercredi dernier, le 13 décembre, une quarantaine de paroissiens venant de toute la Communauté Pastorale se sont réunis autour de Guillaume Caous, notre curé, pour approfondir ensemble la prière du Notre Père.

Au cours de cette soirée, trois vidéos nous ont été proposées.

Le Sermon sur la montagne

La première était un film très court présentant le Christ lors du Sermon sur la Montagne (Matthieu 6, 1-13). Le décor est très évocateur, les costumes beaux et le personnage du Christ est vraiment crédible : sa façon de nous conduire à la prière en nous donnant des conseils très pratiques, puis de prier, avec nous, son Père qui est dans les cieux est magnifique. Voici la référence de ce film :  https://www.youtube.com/watch?v=o3EPXhwkN50

Les mots du Notre Père

La deuxième vidéo, diffusée il y a juste quelques semaines sur le site de la Conférence des évêques de France, est la présentation d’une analyse très fouillée des différents versets du Notre Père faite par le Père Lorenzato, du diocèse de Marseille. Ce prêtre a étudié les Pères de l’Église et les différents commentaires et traductions du Notre Père qui ont été faits au cours des premiers siècles de l’histoire de l’Église et la façon dont cette prière enracine notre foi et nous engage. L’un des intérêts de cette vidéo est qu’elle s’appuie sur un questionnement réalisé avec 5 adolescents qui vont expliquer ce qu’ils comprennent et ce qu’ils ressentent à partir des mots du Notre Père. Voici le lien où vous pourrez retrouver cette émission :  http://tv.catholique.fr/formation/10596-notre-pere-priere-excellence/

Un temps d’échanges

Ensuite, nous avons échangé nos impressions sur ce que nous venions de voir et l’abbé Caous est revenu sur le sens de cette nouvelle traduction du 6e verset : « Ne nous laisse pas entrer en tentation ». Il a expliqué le sens de l’expression en araméen, la langue du Christ, puis le passage vers le grec et le latin ; enfin les deux dernières traductions que nous avons connues : « Ne nous laisse pas succomber à la tentation » et « Ne nous soumets pas à la tentation », avec leurs richesses et leurs faiblesses.

Et si Dieu s’invitait dans notre prière ?

Et puis, pour continuer, une troisième vidéo nous a été présentée… vraiment très différente… En entrant dans le texte du Notre Père par le biais de l’humour, ce sketch nous plonge au fond… de nos contradictions ! Je ne vous en dis pas plus, découvrez-le ici :

Photo Yves Pichon

Notre soirée s’est terminée par un Notre Père que nous avons récité lentement, profondément, avec foi et nous nous sommes séparés, enrichis et heureux.