Samedi 2 juin 2018 — Dernier ajout lundi 4 juin 2018

Quel est le rôle des parrains et marraines ?

0 vote

Le Père Romain Duriez revient sur l’histoire et le rôle joué par les parrains et marraines dans la vie chrétienne. Une émission de RCF qui explique clairement l’importance du choix de ces « parents spirituels » et de l’engagement qu’ils acceptent de prendre.

Pour écouter l’émission :

https://rcf.fr/spiritualite/bapteme...

Les parrains et marraines existent depuis presque toujours. Du temps des persécutions dans les premiers siècles, si les parents sont amenés à disparaître, il faut que la communauté puisse faire office d’accompagnateur dans la foi… Un garant était alors désigné.

Une parenté spirituelle

Le nombre de parrains/marraines a beaucoup évolué dans le temps. Au 8e siècle, c’est un trio : deux parrains et une marraine pour un garçon, deux marraines et un parrain pour une fille. Ensuite, l’Eglise a décrété un minimum, et deux idéalement, afin de former une « parenté spirituelle ».

Le parrain et la marraine enfantent leur filleul.e dans la foi, et l’accompagnent tout au long de la vie. C’est une nouvelle vie qui commence !

Quelle règles sont établies par l’Eglise catholique ?

Au moins un des deux doit être catholique, baptisé, confirmé, ayant fait sa première communion. Il doit également avoir plus de seize ans.

Tout le monde peut être choisi, sauf les parents. Souvent, le parrain et la marraine sont choisis par des critères affectifs.

Un accompagnement dans la vie chrétienne

Le parrain et la marraine accompagnent leur filleul.e dans la vie chrétienne, doivent parfaire son initiation. La première mission du parrain et de la marraine est que le baptisé mène une vie chrétienne en accord avec son baptême. Ils peuvent prier pour leur filleul.e.

Ce lien spirituel se double toujours d’un lien affectif. On peut, ainsi, fêter l’anniversaire du baptême, et dire à l’enfant « souviens-toi, c’est ce jour-là que ta vie chrétienne a commencé »…

La célébration

Le rituel déclare que les parrains et marraines « assistent » le catéchumène. Ils ont un rôle liturgique secondaire, mais leur présence est beaucoup plus signifiante. Ils signent ensuite les registres, ce qui scelle leur engagement.

Il est bon d’associer les parrains et marraines à la préparation des baptêmes ! « Souvent, explique Romain Duriez, les parrains et marraines prennent les choses très à cœur. Ils sentent ainsi qu’on prend leur rôle au sérieux » !

rcf, Le B A BA du christianisme, 30 mai 2018