Mardi 27 février 2018 — Dernier ajout samedi 3 mars 2018

Quel avenir pour le monastère des Augustines de Tréguier ?

0 vote

Depuis quelques années, le monastère des Augustines de Tréguier, propriété du diocèse, paraissait abandonné. Voici les premiers pas vers un réveil pour ce si beau bâtiment.

Depuis quelques années, le monastère des Augustines de Tréguier, souvent appelé Centre Saint-Augustin, propriété du diocèse, paraissait abandonné. Si la chapelle Sainte-Marie-Madeleine est un lieu vivant : messes en semaines régulières, pardon, adorations, prières, le reste du bâtiment est resté inoccupé pendant une dizaine d’années.

Voici les premiers pas vers un réveil pour ce si beau bâtiment :

Communiqué de notre évêque, venu à Tréguier le 23 février dernier :

Le monastère des Augustines est un lieu important dans le patrimoine spirituel et culturel de Tréguier. En 1996, le site fut racheté par le diocèse à la communauté des Sœurs Augustines et confié à la Communauté du Foyer de charité de Tressaint, pour l’animation d’un centre spirituel jusqu’en 2007.

Depuis plus de 10 ans, les locaux et le jardin de 10.000 m2 sont très peu utilisés. Seules, la paroisse de Tréguier et la communauté pastorale Saint Tugdual habitent les lieux, occasionnellement pour des rencontres de catéchisme ou des pèlerinages de jeunes, régulièrement pour le culte dans la chapelle Sainte Marie-Madeleine. Dans la même période, le diocèse a réalisé les dépenses indispensables à la sauvegarde du site.

Pour mieux sauvegarder le monastère des Augustines, nous souhaitons réfléchir à son avenir, dans une utilisation conforme à l’âme de ce lieu, marqué par la pensée et l’action de Saint Yves pour la justice, et par l’attention aux malades et aux pauvres.

C’est pourquoi une importante mission d’étude est confiée à Claire Ollivier et Aline Marechaux du cabinet ANESTI. Entre mars et juillet, la mission comportera l’écoute de nombreuses personnes et groupes, l’étude des atouts et des faiblesses du site, l’insertion du site dans la ville de Tréguier et dans le Trégor, la recherche de partenaires pour d’éventuels projets.

Un comité de pilotage a été constitué, avec notamment la présence de l’abbé Guillaume CAOUS, curé de Tréguier, et de Monsieur Loïc BLIN, économe diocésain.

A Tréguier, le 23 février 2018

+ Denis MOUTEL évêque de Saint-Brieuc et Tréguier

Petite revue de presse :

https://www.ouest-france.fr/bretagne/lannion-22300/treguier-l-avenir-du-monastere-des-augustines-confie-des-experts-5588846

http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/treguier/patrimoine-au-chevet-des-augustines-26-02-2018-11866387.php

https://actu.fr/bretagne/treguier_22362/patrimoine-une-nouvelle-vie-le-couvent-augustines_15704963.html

Le saviez-vous ?

Le monastère a été construit en lieu et place de l’Hotel-Dieu de Tréguier, celui-là même où saint Yves, au XIIIe siècle, soignait et bénissait les malades.

Donc demandons à saint Yves de veiller à l’avenir du monastère des Augustines en priant l’Esprit Saint avec fidélité :

statue de saint Yves, chapelle Ste-Marie-Madeleine, photo de D. Giacobi Esprit Saint, âme de mon âme, nous t’adorons et nous T’aimons, éclaire-nous, guide-nous, fortifie-nous, console-nous, indique-nous la route. Nous nous en remettons, à l’exemple de saint Yves, à tout ce que Tu désires de nous, fais-nous seulement connaître Ta volonté pour guider selon Tes saints projets, ceux qui œuvrent pour l’avenir du Monastère Sainte-Marie-Madeleine des Augustines à Tréguier.

Seigneur Esprit Saint nous nous tournons vers Toi avec confiance, appuyé sur la prière de ton serviteur saint Yves ; Tu lui as donné en son temps de juger avec équité, d’assister les pauvres. Aussi avec Ton aide, nous prenons aujourd’hui saint Yves comme modèle de sainteté et comme intercesseur de cette entreprise.

Amen.

Sainte Marie-Madeleine, priez pour nous, saint Augustin, priez pour nous, saint Tugdual, priez pour nous, sainte Pompée, priez pour nous, saint Yves, priez pour nous, bienheureux Charles de Blois, priez pour nous.