Jeudi 22 février 2018

Lecture-rencontre avec Philippe Mac Leod, écrivain et poète Enregistrer au format PDF

0 vote

Philippe Mac Leod, que certains connaissent bien, sera à la Médiathèque Saint-Yves, à la Maison diocésaine, le vendredi 9 mars prochain à 18 h.

Qui est Philippe Mac Leod ?

Philippe Mac Leod est né au Maroc en 1954, puis a grandi à Versailles et à Nice. Après une expérience de vie contemplative dans différents monastères, il passe sept ans en ermite dans les Pyrénées. Puis il s’installe, toujours solitaire, aux environs de Lourdes. Il partage alors son temps entre la Lectio Divina, l’écriture, des chroniques pour le journal La Vie, son œuvre poétique qui lui a valu le prix Max-Pol Fouchet en 2001, l’animation de sessions et un travail à mi-temps à la Librairie des Sanctuaires à Lourdes.

Après ces vingt années de solitude dans les Pyrénées, il vit actuellement dans les Côtes d’Armor, où il se consacre à la transmission et à l’accompagnement de retraites spirituelles. Il collabore toujours à l’hebdomadaire La Vie.

Son œuvre

Il est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages remarqués, tous placés sous le signe de l’expérience spirituelle, parmi lesquels :

  • D’eau et de lumière : Lourdes, une spiritualité de la transparence,
    -  Petites chroniques d’un chrétien ordinaire,
    -  Avance en vie profonde,
    -  Poèmes pour habiter la terre…

Philippe Mac Leod vient aujourd’hui présenter son dernier ouvrage,

L’Évangile de la rencontre : Jésus et la samaritaine.

Il s’agit ici d’une lecture méditée de l’Évangile de la Samaritaine pour en donner une sève nouvelle. Voilà ce qu’en dit la 4e de couverture :

L’analyse sociologique qui tend de nos jours à devenir le discours dominant pourrait nous faire oublier que la véritable crise que traverse notre époque est celle de la profondeur. La rencontre entre le Christ et la Samaritaine, dans l’Évangile de Jean, ne nous ouvre pas seulement des perspectives libératrices, elle nous montre combien la foi nous révèle à nous-mêmes en même temps qu’elle dévoile Dieu au plus secret de ce que nous sommes. Par une approche vivante de la Parole, cet ouvrage dessine le visage d’une foi plus engageante, plus intérieure et plus personnelle.

« La vraie rencontre ne nous laissera pas indemne : on s’y perd, elle nous perd, et nous devenons plus soi qu’on ne l’était auparavant… »

Dans l’élan de la Saint-Yves, nous aurons la joie d’accueillir Philippe Mac Leod à Tréguier pour une conférence-débat

le mercredi 30 mai à 20 h 15 à la salle Saint-Yves.

Nous vous en reparlerons.