Vendredi 25 mai 2018 — Dernier ajout dimanche 27 mai 2018

Le village Saint-Joseph est venu pour la Saint-Yves

0 vote

Le Village Saint-Joseph est venu prier saint Yves avec nous le 20 mai. Ils se sont joints à la procession avec leur bannière. Voici leur beau témoignage.

PARTICIPATION DU VILLAGE SAINT-JOSEPH A LA SAINT-YVES 2018 À L’INVITATION DE LA COMMUNAUTÉ PASTORALE SAINT-TUGDUAL ET DU FONDS SAINT-YVES

Merci de nous avoir ainsi accueillis et de nous avoir proposé de porter notre bannière au cœur de la procession : c’est une reconnaissance « en Église » qui nous touche, frères et sœurs du Village, surtout les plus blessés. Quelle fierté pour les porteurs de la bannière du Village ! Action de Grâces ! Ces mots de remerciements sont adressés au Fonds Saint-Yves ainsi qu’à la paroisse de Tréguier dont le Curé, l’abbé Guillaume Caous, connaît bien le Village Saint-Joseph. Nous avions à cœur de faire ainsi partager une réalité humaine, sociale et ecclésiale : réalité du Village Saint-Joseph, dans le prolongement du Synode diocésain.

Y vivent des hommes et des femmes de milieux sociaux-culturels-professionnels très différents : gens de la rue ou de Neuilly, croyants ou non croyants, jeunes ou âgés. Ces personnes ont choisi de venir au Village Saint-Joseph pour se reconstruire suite à des blessures de tous ordres : situation d’addiction, burn-out, fragilités psychiques, perte du sens de leur vie. Personnes en souffrance, en situation d’échec et en grande pauvreté, celle-ci pouvant revêtir différents aspects : matériel, physique, affectif, spirituel, psychologique, culturel.

Chacun y est accueilli sans jugement, tel qu’il est, et est invité à vivre au sein d’une vie fraternelle, de travail et de prière.

Aussi la reconnaissance manifestée lors du Pardon de Saint Yves s’inscrit dans ce chemin de reconstruction et de guérison : le regard de l’autre est porteur d’espoir… d’Espérance. La vie peut revenir. Les horizons se dégagent ; « j’existe », « je retrouve ma dignité ».

Ainsi s’amorce et/ou se confirme le retour à une vie sociale, familiale, affective, professionnelle, ecclésiale.

Participer à une journée comme celle que nous avons vécu à Tréguier, c’est aussi pour les frères et sœurs, une occasion de se plonger dans une réalité d’Eglise, de la vivre, d’expérimenter d’être membre d’un Corps. Certains ont retrouvé des personnes connues, notamment Olivier de la maison Charles de Foucault venu un mois en stage, des amis du Village, notre évêque. Ces rencontres les confortent dans un sentiment d’appartenance à l’Eglise. 

Cette démarche était "une première" pour la plupart. Tous ont été touchés par la beauté de la liturgie, des chants, la prière silencieuse, le recueillement. Merci pour votre témoignage.

Jean-Guy Thomas

Président de l’Association du Village Saint Joseph

jean-guy.thomas chez wanadoo.fr

La fabrication de la bannière : https://villagesaintjoseph.org/une-...

Découvrir le Village Saint-Joseph : https://villagesaintjoseph.org/