Mardi 31 octobre 2017 — Dernier ajout jeudi 9 novembre 2017

Le petit pardon de saint Yves 2017

0 vote

Chaque automne la « petite Saint-Yves » nous rassemble.

Ferveur et prière pour le petit pardon de saint Yves

Le petit pardon de Saint-Yves a été célébré à la cathédrale de Tréguier le dimanche 29 octobre, 670 ans exactement après la translation des reliques du saint le 29 octobre 1347. Il a été présidé par l’abbé Hervé Quéinnec, prêtre du diocèse de Quimper et nouvel Official de la province ecclésiastique de Rennes, en présence du vicaire général Hervé Le Vézouet et de nombreux prêtres, et animé par la Psallette à laquelle s’est joint la chorale paroissiale, sous la direction de Gildas Pungier.

La cérémonie a été suivie avec ferveur par plus de 500 pèlerins, toujours très attachés à cette fête traditionnelle.

Dans son homélie, le pardonneur a beaucoup développé le thème de l’évangile du jour, portant sur les deux plus grands commandements, l’amour de Dieu et l’amour du prochain qui ne peuvent être dissociés l’un de l’autre : « Tu aimeras ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit » et « Tu aimeras ton prochain comme toi-même », ceci en donnant saint Yves pour exemple, lui qui a consacré sa vie à Dieu en étant toujours au service des autres et en particulier des plus malheureux.

Comme chaque année, la messe s’est terminée par la procession du Chef de saint Yves autour du cloître, animée par les chants en l’honneur du saint.

Puis, notre curé, le père Guillaume Caous, a annoncé l’identité du pardonneur qui présidera le prochain grand pardon de Saint-Yves, fixé au 20 mai 2018. Il s’agit de Monseigneur Maroun Lahham, évêque auxiliaire du patriarcat de Jérusalem. Anne Geffroy

Qui est Monseigneur Maroun Lahham ?

Maroun Lahham (مارون لحام), de son nom complet Maroun Elias Nimeh Lahham, est né le 20 juillet 1948 à Irbid (Jordanie). Le 24 juin 1972, il est ordonné prêtre de Jérusalem. Il devient par la suite fidei donum à Dubaï puis vicaire et curé en Jordanie.

En 1992, il reçoit son doctorat en théologie pastorale et catéchèse à l’Université pontificale du Latran. En 1994, il est promu recteur du séminaire latin de Beit Jala.

Le 8 septembre 2005, il est nommé évêque de Tunis par le pape Benoît XVI ; il est officiellement ordonné le 2 octobre dans l’église paroissiale de Beit Jala par le patriarche latin de Jérusalem Michel Sabbah.

Le 22 mai 2010, le pape Benoît XVI élève le diocèse de Tunis en archidiocèse, et donne à Mgr Lahham le titre d’archevêque de Tunis.

Moins de deux ans plus tard, le 19 janvier 2012, il est rappelé au Moyen-Orient où il devient évêque auxiliaire et vicaire du patriarche latin de Jérusalem pour la Jordanie. Il reçoit alors le titre d’évêque titulaire de Madaba et conservant, à titre personnel, la dignité d’archevêque.

Le 4 février 2017, le Saint Père, le Pape François, accepte sa démission en tant qu’évêque auxiliaire du diocèse. Notice Wikipedia

En cliquant sur ce lien, vous trouverez le reportage photos de Xavier de Roquefeuil :

[https://photos.app.goo.gl/g4wVgLwA2GPs7ynW2]