Jeudi 28 décembre 2017 — Dernier ajout mercredi 11 avril 2018

Le grand pardonneur de la Saint-Yves 2018 ?

0 vote

Le jour de la petite Saint-Yves, nous annoncions la venue de Monseigneur Maroun Lahham, évêque auxiliaire du patriarcat de Jérusalem. Mais il y a quelques jours, nous apprenions qu’il était empêché pour raisons de santé et que sa présence était annulée.

Notre grand pardonneur, pour la Saint-Yves 2018 sera Monseigneur Jean-Charles Descubes, archevêque émérite de Rouen.

Qui est-il ?

Né en Charente-Maritime, il est le fils d’un avocat de La Rochelle. Il a vécu dans un milieu juridique, il connaît et aime saint Yves.

Évêque d’Agen, puis archevêque de Rouen et primat de Normandie de 2004 à 2015, il a conduit entre 2009 et 2010 un synode dans son diocèse dont il disait : « un synode c’est une communauté de chrétiens qui se met ensemble à l’écoute de l’Esprit Saint, pour choisir ce qui est bon dans les circonstances actuelles pour porter davantage l’Evangile ». Cela le rapproche évidemment de notre diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier qui a achevé sa démarche synodale à la Pentecôte 2017 et qui est activement engagé dans sa mise en œuvre.

Atteint par la limite d’âge, il a été remplacé par Monseigneur Dominique Lebrun. Il revint dans son ancienne cathédrale pour concélébrer avec son successeur et d’autres évêques les obsèques du Père Jacques Hamel, assassiné le 26 juillet 2016 dans son église de Saint-Étienne du Rouvray.

Au cours de son ministère, il a été responsable de la formation des prêtres et des laïcs et enseignant à la Faculté de théologie d’Angers. Au sein de la Conférence des évêques de France, il a été président de la Commission sociale, puis élu et réélu à la tête du Conseil Famille et Société.

Ses fonctions actuelles

Il préside aujourd’hui la Fondation Jean Rodhain [1] (1900 -1977). Celui-ci avait organisé pendant la Seconde Guerre mondiale ce que l’on appelait alors le Secours national d’aide aux prisonniers. Après la guerre, il est la cheville ouvrière de la fondation du Secours catholique, le 26 juin 1946 [2].

Parallèlement, sa Fondation du Secours catholique, créée le 8 septembre 1946, finance l’enseignement de la théologie de la charité et de la solidarité. Cet enseignement est aujourd’hui présent dans les six facultés de théologie françaises, sa Fondation travaille aussi à la mise en relation des groupes de parole des personnes précaires car «  Dieu nous parle par les pauvres » dit le pape François, saint Yves n’aurait pas dit autre chose, lui qui reste dans les mémoires et les cœurs comme «  l’ami des pauvres ». Vous pouvez retrouver Mgr Descubes présentant la Fondation : https://youtu.be/9Rm4r-DCzLc.

Il aime les grandes processions populaires qu’il a connues lorsqu’il était à Rouen à l’occasion des fêtes de sainte Jeanne d’Arc. Aussi est-il heureux de venir présider notre grande Saint-Yves qui a lieu, cette année, le jour de la Pentecôte et il confirmera, avec Monseigneur Moutel, les jeunes de la Communauté pastorale Saint-Tugdual.

Nous lui souhaitons la bienvenue !