Jeudi 1er mars 2018 — Dernier ajout vendredi 27 avril 2018

Le CCFD-terre solidaire Enregistrer au format PDF

0 vote

Chemin de Carême 2018 proposé par le CCFD-terre solidaire : « Tissons ensemble une terre solidaire »

Avançons sur le chemin de Carême dans la solidarité, la charité et la confiance.

Depuis cinquante-cinq ans, à l’appel des Évêques de France, les membres et les équipes du Comité catholique contre la faim et pour le développement - Terre Solidaire se tiennent à l’écoute des cris et des espoirs de ceux qui sont au loin comme de ceux qui nous demandent protection ici. Ils s’efforcent d’être proches de leurs attentes et d’agir avec les oubliés du monde. Tout au long du Carême, le CCFD-Terre Solidaire propose un chemin au long des 5 dimanches sur le thème « Tissons ensemble une terre solidaire ».

Toile careme 2018
Toile careme 2018

A chaque dimanche correspond un verbe qui amène à cheminer.

  • S’approcher : entendons le désir des gens à chercher Jésus et osons aller au-delà des différences, nous approcher de l’inconnu et y découvrir des richesses.
  • Se laisser toucher : soyons à l’écoute de la Parole et osons nous laisser surprendre, nous interroger face à l’inattendu.
  • Se lier : adressons à Dieu ce qui fait obstacle et osons tisser des liens avec le frère proche, l’étranger, celui qui est différent, comme avec celui qui est lointain.
  • Se donner : acceptons de recevoir pour donner à la suite du Christ et osons dépasser nos certitudes pour trouver de nouveaux chemins.
  • S’élever : contemplons ce Dieu qui relève et osons être des serviteurs en humanité pour être signes de l’amour du Christ.

Que ce temps du Carême déploie en chacun d’entre nous les conditions d’un développement humain et intégral, c’est-à-dire solidaire, pacifique et confiant. C’est dans cet esprit que le CCFD-Terre Solidaire mène depuis 1961 une campagne de collecte au nom de la solidarité internationale auprès des paroisses en France. En ce temps de partage, le pape François nous rappelle combien il est important d’être à l’écoute de son prochain, d’être bienveillant et de faire preuve de charité pour bâtir un monde plus juste, plus fraternel, auquel nous aspirons tous et où chacun puisse trouver les ressources pour se nourrir. Le dimanche 18 mars apportez votre contribution par un geste de solidarité à la lutte contre les causes profondes de la faim qui aggravent chaque jour la situation des plus vulnérables. Il n’y a pas de petit don quand on défend une grande cause !