Mardi 7 mars 2017 — Dernier ajout mercredi 13 juin 2018

CAREME-1 : Le carême dans ma cuisine. Enregistrer au format PDF

0 vote

Recette de Carême !

LE CAREME DANS MA CUISINE

J’aime cuisiner : qualité ou défaut, à vous de voir…. Pour le Carême, je m’interroge.

Le bol de riz

Dans certaines familles, c’est la coutume : le Mercredi des Cendres, jour de jeûne et d’abstinence, ainsi que le Vendredi Saint. L’Eglise nous y engage fermement, pour notre bien. Certains y ajoutent tous les autres vendredis de Carême. Cela montre à nos enfants, nos petits-enfants l’importance de la maîtrise de soi et du sacrifice qui nous préparent à partager les souffrances du Christ.

Dommage, j’adore le riz : blanc, pilaf, en sauce, au lait. Alors, va pour les lentilles, les choux de Bruxelles, les mauvais souvenirs de pension ne sont pas effacés.

Mais encore ? Le petit apéro, les verres de vin à table ? Vous me direz : « on les partage ». Oh la la ! Un peu hypocrite, non ?

Pendant le Carême, suppression de la viande le vendredi. Pourquoi ? J’ai lu récemment une explication qui m’a bouleversée : par respect pour la chair crucifiée du Christ . C’est intimidant, mais c’est une belle réponse.

Chaque fois que l’on vit un manque, c’est une offrande à Dieu, une forme intense de prière. Et je prie du fond de ma cuisine.

La pomme

Ce dimanche, la lecture de la Genèse nous a rappelé la pomme de l’arbre de la connaissance, l’arbre de la liberté. Entre le Bien et le Mal, nous hésitons. Soit nous chutons, soit nous résistons. Nous sommes face à la séduction des chemins de mort ou des chemins de lumière. Comment résisterons-nous si nous n’avons pas appris à nous dominer, à gérer nos priorités. La Foi n’est rien tant qu’elle n’a pas été éprouvée.

Du fond de ma cuisine, je demande à Dieu de m’aider à bien user de ma liberté.

« Et Eve croqua la pomme »… Quand je pense que la journée internationale de la Femme sera célébrée cette semaine, je ris du fond de ma cuisine mais je ne suis pas fière.

Je vous livre ma recette de Carême :

  • 1 kg de pommes d’amour
  • 250 gr de prières
  • 250 gr d’efforts
  • 150 gr d’ascèse
  • 1 zeste de chasteté

Cuisson : 40 mn à four chaud. A déguster avec vos voisins, connus ou inconnus (et partagez la recette).