Dimanche 14 janvier 2018 — Dernier ajout lundi 15 janvier 2018

Acclamons la parole de Dieu !

0 vote

Partage sur l’Évangile du dimanche suivant le mercredi, de 18 h 15 à 19 h, à la chapelle Sainte-Marie-Madeleine à Tréguier.

Depuis mercredi dernier, il nous est proposé une rencontre, le mercredi, de 18 h 15 à 19 h, à la chapelle Sainte-Marie-Madeleine (Saint-Augustin) à Tréguier, pour méditer, ensemble, l’évangile du dimanche qui suit.

Nous sommes invités, à partir des Écritures, à « converser avec Dieu, qui nous parle comme avec des amis, afin d’entrer en communion avec Lui » (Dei Verbum, Vatican II) et nous pouvons ensuite garder ces paroles, à la façon de Marie, qui conservait dans son cœur tout ce qu’elle écoutait et voyait (Luc 2, 19 ; 2, 51), pour porter du fruit dans notre vie.

Dans les Exercices, saint Ignace nous propose de méditer la Parole de Dieu en nous laissant toucher dans notre sensibilité. Nous nous représentons d’abord le cadre originel du passage cité, nous imaginons le paysage, les personnages, les paroles qu’ils échangent. L’Esprit Saint va nous arrêter sur un mot ou une expression qui nous touche : Dieu a quelque chose à nous dire.

La rencontre se déroule en 4 temps :

  • Après un chant et une invocation à l’Esprit-Saint, l’un d’entre nous lit lentement l’évangile. Suit une réflexion silencieuse de quelques minutes, puis chacun cite la phrase ou l’expression du texte qui le touche et il explique brièvement pourquoi. Tous écoutent, sans débattre.
  • Dans un deuxième temps, après une autre lecture du texte, chacun peut dire quelle est la décision ou la résolution concrète pour sa vie quotidienne qui lui est inspirée par le texte et il explique brièvement pourquoi. On n’est jamais obligé de parler. En revanche, il est demandé à chacun d’écouter les autres avec attention.
  • Ensuite, chacun relit le texte une dernière fois pour lui-même dans son cœur, et nous partageons ce qui nous a touchés dans les interventions des autres. Il se peut que cela nous amène à changer notre résolution, mais peut-être pas !… Nous pouvons expliquer aux autres notre cheminement.
  • Dans la quatrième phase de la rencontre, nous nous rappelons l’évangile du dimanche précédent et nous revoyons ce que nous avons tenté de mettre en pratique dans la semaine écoulée. On peut n’avoir rien à dire.

Nous nous quittons après avoir récité ensemble le Notre Père, en nous donnant la main. Le Christ est au milieu de nous.

Ce que m’a apporté cette expérience :

  • une méditation approfondie de l’évangile,
  • une écoute respectueuse de la parole des autres qui enrichit ma réflexion,
  • une totale liberté pour m’exprimer,
  • une aide pour me préparer à la messe du dimanche suivant.

Pour aller plus loin : 

Vous avez envie d’une explication, ou exégèse, du texte pour en situer le contexte et /ou le vocabulaire :

Véronique